mercredi,4 août 2021
AccueilDerniers articlesGabon: Émile Kassa Mapsi s'en est allé !

Gabon: Émile Kassa Mapsi s’en est allé !

Ecouter cet article

Rare haut dignitaire Gabonais encore en vie, Émile Kassa Mapsi a rejoint nos aïeux ce dimanche 18 juillet 2021 à Paris à l’âge de 89 ans. Élevé au rang de commandeur de la Légion d’honneur pour son engagement sans faille pour l’intérêt général, le regretté laisse un héritage politique colossal après avoir, entre autres occupé, les postes d’ambassadeur et vice-premier ministre.

C’est ce dimanche 18 juillet 2021 que Émile Kassa Mapsi a tiré sa révérence à Paris, capitale de la France. La nouvelle a été rendue publique par la classe politique Gabonaise qui n’a pas tari d’éloges à l’endroit de celui que ses proches avaient surnommée le « Baobab Punu ». Surnom relatif à l’engagement contre le colonialisme et pour le retour aux us et coutumes locales.

A l’annonce de son décès, c’est d’ailleurs un de ses successeurs politiques de la Ngounié qui va lui rendre un hommage bien mérité. « J’apprends la disparition ce matin d’un haut dignitaire gabonais, originaire de Mouila, Emile Kassa Mapsi, ce matin à Paris. J’adresse à sa famille mes condoléances les plus attristées et rend hommage à ce grand serviteur de notre pays le #Gabon. Qu’il repose en paix », a souligné Biendi Maganga Moussavou.

Né le 6 juillet 1932 à Mouila, Émile Kassa Mapsi s’est au fil des ans hissé au rang d’indispensable de la scène politique Gabonaise qu’il rejoint aux débuts des années 70 après la disparition du père de la nation Feu Léon Mba Minkoh. Il sera promu ministre des affaires économiques et du plan dans le premier gouvernement de Feu Albert-Bernard Bongo censé incarner la rupture douce avec le temps des indépendances.

Il y figure aux côtés de Georges Rawiri, Paul Malékou, Jean-Marc Ekoh, ministre d’État chargé de la jeunesse et des sports et François N’Guéma N’Dong. Ensemble, ils bâtiront le nouveau parti unifié, le Parti démocratique gabonais (P.D.G). Duquel il sera lié tout au long de sa vie. « Un militant de premier choix », comme aimait le rappeler Georges Rawiri.

Émile Kassa Mapsi sera récompensé pour les services rendus à la nation Gabonaise et son partenaire historique français le 15 février 2018. Une date inoubliable pour cette encyclopédie humaine qui sera faite commandeur de la Légion d’honneur par Dominique Renaux, Ambassadeur, Haut Représentant de la République française au Gabon. 

Émile Kassa Mapsi tire donc sa révérence ce dimanche 18 juillet 2021 après plus de 30 ans à défendre les intérêts de la patrie. Il sera tour à tour ministre et vice-Premier ministre, Ambassadeur, Conseiller spécial du chef de l’État, Sénateur, Conseiller municipal de la commune de Mouila et Président de la Commission des affaires étrangères, de la défense nationale et des relations internationales du Sénat.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )