Gabon: Elles servaient d’appât pour des braquages organisés par le gang de Vasco

Gabon Gabonmediatime 13 (58)
Une vue du quartier PK6 © D.R.

Le phénomène de grand banditisme semble être devenu l’apanage des jeunes à peine sortis de l’adolescence. Le cas Jecolia Mvou Kandja, 19 ans et Aurore Kadel Zobo, 20 ans est l’exemple typique de cette assertion. En effet, ces jeunes filles auraient servies d’appât pour une bande de jeunes délinquants qui s’étaient reconvertis dans le braquage, nous rapporte le quotidien L’Union. 

Eddy Mapangou dit «Vasco », âgé de 20 ans, chef de bande ainsi que onze autres jeunes délinquants ont été rattrapés par les agents de la brigade anti-criminalité de Libreville. Ces interpellations font suite aux nombreux cas de braquage avec violence signalés dans les zones des PK et Beau-Séjour. « Dans le collimateur de la police depuis plusieurs jours, c’est donc lundi dernier vers 5 heures, que des agents alertés par la présence de ce groupe d’individus au quartier Beau-Séjour, ont procédé à leur interpellation », indique L’Union.

Le mode opératoire de la bande à «Vasco» différait quelque peu selon qu’elle se trouvait au PK 6 ou au Beau Séjour où l’intervention des deux jeunes filles susmentionnées étaient sollicitées.  «Lorsque nous intervenons du côté de Beau Séjour, nous faisons appel à Jecolia et Aurore pour séduire les personnes ciblées, surtout dans les bars et bars-dancing. Une fois que les victimes succombent à leur charme, elles les entraînent  dans un lieu discret pour des rapports sexuels. C’est à ce moment que nous intervenons », expliquait Vasco aux enquêteurs.

Les jeunes braqueurs, récidivistes pour la plupart sont au cours de leurs interrogatoires passés aux aveux. Formellement identifiés par leurs nombreuses victimes, les membres du gang ayant semé la terreur au pk6 et au Beau-Séjour attendent d’être présentés devant le procureur de la République près le Tribunal de première instance de Libreville.

Sabine Kassa

Laissez votre commentaire