mercredi,12 août 2020
Accueil Derniers articles Gabon : elle croque les testicules de son beau-frère à Essassa

Gabon : elle croque les testicules de son beau-frère à Essassa

Un Gabonais, la trentaine se prénommant Michel s’est fait littéralement croquer les testicules par sa belle-sœur Marline Koro Teka le 25 décembre 2019 à Essassa dans la commune de Ntoum. Et pour cause, la belle-sœur reprocherait à Michel des propos injurieux envers elle. Pour l’heure, elle est gardée à vue à la brigade de la localité tandis que sa victime s’en est sortie avec 11 points de suture au niveau des “bijoux de famille”. 

- Advertisement -Global Media Time Gifpx

Les riverains d’Essassa ont vécu une fête de la nativité particulière. En effet, une rixe sanglante a eu lieu entre un jeune gabonais d’une trentaine d’années  appelé Michel et sa belle-sœur Marline Koro Teka. Selon les propos des membres de la famille relayés par notre confrère le quotidien L’Union, une mésentente serait à l’origine de cette bagarre. Ce soir de Noël, rentré plus tôt du travail, Michel aurait trouvé sa maison abandonnée par sa copine qui gère un bar.

Fâché, il décide de la retrouver à son lieu de travail où il la surprend ivre avec ses sœurs. S’en suit une dispute durant laquelle Michel aurait proféré des injures envers sa belle-sœur qu’il tiendrait responsable de l’irrespect de sa copine. Une version, non confirmée par le concerné, que sa copine a rapporté à sa sœur. Il n’en fallait pas plus pour qu’elle débarque chez Michel pour des explications musclées. 

Sur place, les deux en sont venus aux mains. Dominée par l’homme, Marline Koro Teka serait rentrée chez elle avant de revenir plus déterminée.  « Elle a retrouvé Michel en serviette avec son bébé dans les bras. C’est là qu’elle a sauté sur lui en saisissant ses testicules qu’elle a tenté de déchirer à l’aide de ses dents », a précisé une source judiciaire bien informée. L’hémorragie l’ayant épuisé, Michel aurait perdu connaissance.

Conduit par ses proches dans une structure hospitalière, Michel aurait subi une intervention. Il s’en est sorti avec 11 points de suture tandis que sa belle sœur a été interpellée puis gardée à vue à la direction de la sûreté urbaine (DSU) où elle attend d’être déférée devant le parquet de la République. Marline Koro Teka encourt jusqu’à cinq ans d’emprisonnement au plus assorti d’une amende de 1 million de FCFA au moins tel que le prévoit le nouveau Code pénal. 

Laissez votre commentaire

Mouss Gmt
Street 103 Gabon Gmt