mercredi,4 août 2021
AccueilDerniers articleseGabon-SIS: les acteurs du nouveau système de santé réaffirment leur engagement

eGabon-SIS: les acteurs du nouveau système de santé réaffirment leur engagement

Ecouter cet article

Le ministère de la Santé, en partenariat avec la Banque mondiale, a organisé en juin dernier l’atelier national d’engagement des acteurs du Système d’Information de Santé dit « SIS », dans le cadre des activités du projet eGabon-SIS. L’objectif de cet atelier qui a duré deux jours était de communiquer sur l’actualité et les réalisations effectuées dans le cadre dudit projet à ce jour. 

Restriction covid-19 oblige, cet atelier s’est déroulé par visioconférence et a réuni les acteurs des 9 provinces du Gabon. Il était question lors de cet atelier d’édifier les acteurs sur l’état d’avancement du projet eGabon-SIS, de partager l’actualité du projet et ses réalisations, de discuter des mécanismes d’amélioration de la compréhension du projet, de préciser et présenter le plan d’action pour 2021-2022.

« Le projet e-Gabon rentre en effet dans une phase de déploiement depuis le début de l’année 2021. Nous avons donc une obligation de résultats pour mener à terme ce projet et atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés », a indiqué Emmanuel Assoumou Nka, coordonnateur du projet eGabon-SIS. Selon lui, le projet eGabon-SIS devrait apporter d’immenses bénéfices, aussi bien pour les patients, pour les professionnels de santé que pour les autorités sanitaires. 

L’atelier a par ailleurs été l’occasion d’échanges riches entre les professionnels de santé et l’équipe projet. Ces échanges ont notamment porté sur les relations avec la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (Cnamgs), les opportunités d’extension du projet de télémédecine, l’articulation entre le projet eGabon-SIS et le Plan national de développement sanitaire, le rôle des sages femmes dans le processus de télé-échographie, entre autres.

Rappelons que le projet eGabon-SIS est la première composante du projet eGabon issu du Plan stratégique Gabon émergent (PSGE). Lequel identifie le numérique comme un vecteur essentiel du développement socio-économique du pays.

Laissez votre commentaire