Gabon: Dynamique unitaire renonce à sa marche du 13 août

Assemblée générale de Dynamique Unitaire à Awendjé © GMT

Faisant suite à l’interdiction de manifester annoncée par le ministère de l’Intérieur la Dynamique unitaire, le Syprocom, le Synafopra et le Samtac, ont tenu à réagir au cours d’une conférence de presse animée ce samedi 11 août. Loin de faire marche arrière ces organisations syndicales ont annoncé la tenue d’une assemblée générale de décision pour ce 13 août 2018.

Lors de cette rencontre avec la presse nationale et internationale, les quatre syndicats ont dénoncé une énième violation de la loi, notamment celle relative au droit de réunions et aux manifestations publiques en République gabonaise.

Pour le président de la centrale syndicale, Jean Rémy Yama, cette décision semble incohérente alors que le ministre avait joué  les bons offices lors de la réunion du jeudi 9 au cours de laquelle il avait même indiqué  «aux leaders syndicaux de leur notifier par voie d’huissier l’accord de principe quant à l’encadrement et la tenue de la marche pacifique du 13 août 2018».

C’est dans cette optique que Dynamique unitaire et ses alliés ont tenu à dénoncer   «le déjugement du ministère de l’Intérieur qui avait d’abord marqué leur accord de principe, avant de se défaire».  «Nous condamnons le déjugement et le refus du ministre de l’intérieur d’encadrer la marche pacifique prévue le lundi 13 août 2018 et l’argument de conditionner la tenue de ladite marche par la décision de la Cour constitutionnelle», a martelé le président de Dynamique unitaire.

Par ailleurs, la centrale syndicale a invité l’ensemble des agents publics à une grande assemblée générale stratégique le 13 août 2018 au terrain de basket d’Awendje «afin d’examiner ensemble la réponse du ministre de l’Intérieur».

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire