Gabon: Dynamique unitaire exige la démission immédiate de la Cour constitutionnelle !  

Les membres de la Cour constitutionnelle © D.R

C’est à la faveur d’une conférence de presse tenue ce lundi 19 novembre 2018 à son siège d’Awendje dans le 4e arrondissement de Libreville, que Dynamique unitaire (DU) par la voix de son vice-président Simon Ndong Edzo, a exigé la démission des 9 membres de la Cour constitutionnelle, leur reprochant d’avoir “ tripatouillé” la Constitution en lui ajoutant illégalement un alinéa.  

Simon Ndong Edzo a fermement condamné la décision n° 219/CC du 14 novembre dernier rendue récemment par la Cour constitutionnelle qui s’est arrogé le droit d’ajouter un alinéa à l’article 13 de la Constitution, autorisant ainsi le Vice-président de la République Pierre Claver Maganga Moussavou, à présider le Conseil des ministres du vendredi 16 novembre dernier.

Toutes choses qui ont conduit la confédération syndicale à exiger le retrait dudit alinéa illégalement ajouté à la Constitution et à l’ensemble des juges constitutionnels à déposer leur démission dans les plus brefs délais. « La Confédération syndicale Dynamique unitaire exige immédiatement la démission de toute la Cour constitutionnelle et le retrait de l’alinéa ajouté à l’article 13 de la Constitution », a martelé Simon Ndong Edzo.

Pour matérialiser son mécontement, Dynamique unitaire a convié l’ensemble des travailleurs à une grande assemblée générale, « au cours de laquelle des grandes décisions vont être prises », qui se tiendra le mercredi 28 novembre prochain à 13 heures au terrain de basket d’Awendje.

Laissez votre commentaire