vendredi,17 septembre 2021
AccueilDerniers articlesGabon: du rififi autour de l'inhumation de feu Amvenebe Mevyann

Gabon: du rififi autour de l’inhumation de feu Amvenebe Mevyann

Ecouter cet article

C’est une véritable épreuve que traversent actuellement la veuve et les enfants de Emmanuel André Amvenebe Mevyann, cadre de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) décédé à Dakar au Sénégal le 18 juillet 2021 des suite du Covid-19. En effet, depuis la disparition de ce dernier, un désaccord entre sa famille paternelle et les enfants et la veuve empêcherait son inhumation, la justice ayant fait le choix curieux de confier l’organisation des funérailles à la première cité. 

La problématique du respect du droit des veuves et des orphelins que la première dame Sylvia Bongo Ondimba défend, semble loin d’être partagée par certains acteurs de la justice gabonaise. Pour preuve la décision prise par le vice président du Tribunal de première instance de Libreville Levi Mfolo Mba qui par ordonnance de référé daté du 23 août 2021 a débouté la demande des enfants de feu Emmanuel André Amvenebe Mevyann concernant le lieu de l’inhumation.

En effet, prétextant le manque d’instruction du défunt concernant le lieu de son inhumation, le magistrat a estimé qu’il revenait à la famille paternelle, « conformément à la tradition », de choisir le lieu de l’inhumation du défunt. Une situation qui n’a pas manqué de susciter la désolation des enfants qui souhaitaient « porter sous terre dignement leur père à Libreville ».

Une affaire qui dénote quelque peu des manquements de la législation qui, comme l’a rappelé le magistrat dans son ordonnance « la question de l’inhumation n’ayant fait l’objet d’aucune prévision légale », obligeant donc à statuer conformément à la coutume. Une situation qui rentre en totale contradiction avec la volonté des pouvoirs publics de promouvoir une société où les veuves et les orphelins peuvent revendiquer leurs droits sans risque de se voir spolier de ceux-ci.

Le regreté Emmanuel André Amvenebe Mevyann a finalement été enterré samedi 04 septembre dernier au mepris de la volonté de ses enfants et la veuve.

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Enami Shop