Gabon: «Disons non à toute forme de violence», dixit Basile Mve Engone

Basile Mve Engone, Archevêque métropolitain de Libreville © GMT

Réagissant à la récente tentative de coup de force orchestrée par quelques éléments des forces de défense, l’Archevêque métropolitain Basile Mve Engone a tenu à donner sa position ce mercredi 9 janvier 2019 au cours d’une déclaration au foyer de charité dans le 2ème arrondissement de la commune de Libreville. A cette occasion, il a plaidé pour la préservation des acquis démocratiques gages de paix et de stabilité.



Lors de sa communication, l’homme de Dieu  est revenu sur la nécessité de préserver le bien commun et le vivre ensemble, bâtis selon lui depuis des décennies sur les valeurs de la fraternité et de la solidarité. « Le Gabon est notre maison commune. N’ayant pas un pays de rechange, nous devons protéger son intégrité, son indivisibilité et sa souveraineté », a-t-il martelé.   

Dans la même lancée, l’archevêque de Libreville a souhaité voir les Gabonaises et les  Gabonais poursuivre l’effort du vivre ensemble, fustigeant au passage l’attitude des politiciens de tous bords confondus qui sont souvent au centre des dérapages observés. Il a rappelé pour ce faire les vertus inhérentes à la fonction du politicien. « Aujourd’hui plus qu’hier, nous devons chercher à préserver la paix, l’unité et la cohésion sociale. Disons donc non à toute forme de violence »,a t-il  déclaré.

Aux politiciens gabonais, le premier responsable de l’église catholique au Gabon a lancé un message fort, « il nous faut faire la politique autrement. Il faut la faire responsablement, en tenant compte du bien de tous, en protégeant nos concitoyens et en rendant possible un avenir  meilleur pour tous », a t-il martelé.

Laissez votre commentaire