samedi,8 août 2020
Accueil Derniers articles Gabon: deux policiers véreux poursuivis pour racket à Libreville

Gabon: deux policiers véreux poursuivis pour racket à Libreville

Censés représenter la loi, certains agents de police n’hésitent pas à commettre des actes répréhensibles. C’est notamment le cas de deux jeunes policiers, Ulrich Sounda Ntoutoume et Ange Obame, qui se seraient illustrés de la plus mauvaise des manières, en dépouillant un taximan de la somme de 70 000 Fcfa et d’un téléphone portable. Ils ont comparu devant le tribunal correctionnel de Libreville le 24 septembre dernier, rapporte L’Union.

- Advertisement -Global Media Time Gifpx

Selon le quotidien, les faits se seraient déroulés en juillet 2019. En faction au niveau du centre ville, entre la Chambre de Commerce et l’immeuble Rénovation, deux jeunes policiers vont outrepasser leurs prérogatives. En effet, après avoir interpellé un taxi, Ulrich Sounda Ntoutoume et Ange Obame vont entreprendre de contrôler les pièces du taximan et des occupants du véhicule. Sauf que, Diallo Alpha Oumar n’aurait pas tout de suite présenté sa carte de séjour aux policiers. 

Assimilé à un refus d’obtempérer, la réaction du taximan qui a traîné le pas avant de réagir à leurs sommations, aurait provoqué l’ire des deux jeunes filcs. « Sur ces entrefaites, Sounda et Obame embarquent Diallo mais, au lieu de le conduire dans une unité de police, ils l’emmènent  plutôt à la plage du lycée Léon Mba », apprend t-on. Sur place, ils vont profiter du fait d’être à l’abri des regards pour dépouiller le taximan. « Y étant, ils lui arrachent son téléphone portable et une somme de 70 000 francs, puis, s’éclipsent abandonnant la victime à son triste sort », a-t-on lu.

Après avoir été volé, le taximan qui a pu mémoriser la plaque d’un de ces agents, a saisi aussitôt l’Inspection générale de la police(IGP). Les deux présumés voleurs vont être interpellés par des officiers de police judiciaire. Ils vont être, après avoir été entendus, déférés devant le juge d’instruction devant lequel ils feront des aveux partiels. Inculpés pour vol aggravé, les deux flics ont été placés en détention préventive à la prison centrale de Libreville, le 31 juillet 2019. 

Lors de l’audience, les prévenus ont maintenu leur version des faits. « Nous reconnaissons avoir arraché 70 000 fcfa à Diallo. Quant au téléphone portable, il s’est surement perdu dans le feu de l’action », ont-ils témoigné à la barre. Il leur a été reproché à cet instant par le procureur de la République de s’être substitués à des officiers de police judiciaire, seuls à même de constater les infractions et interpeller les justiciables. Pour cette faute lourde susceptible d’entraîner leur radiation des effectifs de la police, il a requis à leur encontre, 5 ans de prison ferme chacun et une amende d’un million de Fcfa. 

Après avoir plaidé coupable pour vol aggravé, l’avocat de la défense a sollicité des circonstances atténuantes dans la mesure où ses clients « étaient en état d’ébriété au moment des faits et cela, a altéré leur conscience ». Ces derniers se sont d’ailleurs confondus en excuses pour la peine causée à leurs familles respectives, à la police, à la victime et à la société. 

Les présumés voleurs, pourtant fonctionnaires de polices mais qui n’ont pas hésité à ternir une fois de plus l’image de la police nationale , seront fixés sur leur sort, lors du délibéré prévu pour la troisième audience après la rentrée judiciaire 2019-2020.

Laissez votre commentaire

Mouss Gmt
Gabon Media Timehttp://gabonmediatime.com
Gabon Media Time est un site d'actualité dont le slogan est " A l'heure de l'info". Nous entendons réinventer l'actualité en ligne gabonaise et sous régionale.
Street 103 Gabon Gmt