mardi,24 novembre 2020
Accueil Derniers articles Gabon: deux adolescents meurent par noyade en tentant de sauver leur ami

Gabon: deux adolescents meurent par noyade en tentant de sauver leur ami

selon le quotidien L’Union, quatre adolescents étaient allés se baigner le samedi 17 octobre dernier dans un bras de mer sis à quelques encablures de la zone dite Nvenayong, dans la commune d’Akanda. Malheureusement, deux d’entre eux, Aïcha Ibrahim, 13 ans, élève en classe de 5e au lycée Jean-Hilaire Obame-Eyeghe de Nzeng-Ayong, et Amidou, âgé de 14 ans seront engloutis dans les méandres des eaux en apparence douces alors qu’ils tentaient de sauver un de leurs camarades. 

« Les hommes meurent par négligence, les enfants par imprudence », un célèbre adage africain qui s’applique parfaitement au drame qui s’est déroulé le samedi 17 octobre 2020 à Nvenayong dans la commune d’Akanda. En effet, comme le rapporte notre confrère le quotidien L’Union, deux jeunes gens ont perdu la vie par noyade alors qu’ils tentaient de s’amuser dans un bras de mer non loin de leurs habitations. Le jour du drame, les 4 adolescents se jouent de la vigilance de leurs parents pour aller se baigner dans les eaux susmentionnées.

C’est alors qu’un des leurs, agite les bras pour signaler une noyade. Pensant à une blague, les 3 autres enfants regardent sans broncher. Constatant qu’il ne simulait pas, les gamins décident de le secourir. Tous deux plongent dans les eaux sans avoir la maîtrise de la nage. Tout logiquement ils seront tous deux engloutis. Assistant à cette scène le 4e adolescent va appeler les secours.

Bilan de course, Aïcha Ibrahim, 13 ans, élève en classe de 5ème au lycée Jean-Hilaire Obame-Eyeghe de Nzeng-Ayong, et Amidou, âgé de 14 ans, périssent dans ce bras de mer. Quant au seul survivant de cette noyade groupée, Gérard Dermba, il sera miraculeusement repêché et placé en soins intensifs à l’Hôpital d’instruction des armées d’Akanda. Il faudra attendre quelques heures pour que les corps sans vie des deux victimes de la nature soient sortis des eaux par les sapeurs-pompiers. Saisie de l’affaire, la Brigade de gendarmerie du Cap-Estérias a promis démêler l’écheveau dans ce drame qui a attristé plusieurs familles.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion