Gabon: la dette publique devrait représenter 40,7% du PIB en 2018

Le trésor public gabonais © D.R

Selon le rapport du Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) publié par l’institution sous régionale le 25 Juillet 2018, la dette publique extérieure gabonaise devrait connaître une légère augmentation. Ainsi, situé à 40,5% du PIB en 2017, elle devrait représenter 40,7% du PIB en 2018.

C’est ce qu’indique le dernier rapport du Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC). L’encours de la dette publique extérieure gabonaise, devrait atteindre 40,7% du PIB d’ici cette fin d’année 2018, alors qu’il représentait tout juste un peu moins un an plus tôt. Ces conclusions ont pu être tirées en se basant sur plusieurs aspects.

En effet, le Comité de politique monétaire (CPM) de la BEAC a indiqué dans son rapport que « compte tenu des marges de manœuvre budgétaires limitées par la mise en œuvre des mesures de consolidation budgétaire inscrites dans les programmes financiers avec le FMI et de la remontée des cours des prix du pétrole brut qui pourrait accroître les ressources des Etats, le rythme de l’endettement public devrait ralentir ».

Cette légère embellie au niveau des prix du pétrole constitue donc une véritable bouffée d’oxygène pour les États de la zone, même si elle montre également leur dépendance aux matières premières. A noter que le ratio du service de la dette extérieure rapporté aux recettes budgétaires, sera en hausse pour cette année, passant de 8,2% contre 7,3% en 2017.

Laissez votre commentaire