Gabon: la dette explose de près de 5 000 milliards

Le trésor public gabonais © D.R

Alors que le gouvernement tablait sur la nécessité d’éponger une partie de la dette publique au cours de l’année, la réalité semble être tout autre. Ainsi, l’encours de la dette publique du Gabon a augmenté de près de 20 %  soit 4 976,9 milliards de Fcfa au cours des neuf premiers mois de l’année 2018.

D’après les données chiffrées de la Direction  générale de la Dette (DGD) au cours des 9 premiers mois de l’année en cours, la dette publique a connu une augmentation substantielle pour se fixer à près de 5 000 milliards de Fca. Cette hausse  est imputable essentiellement à l’accroissement de l’encours de la dette intérieure soit +59,9% et de la dette extérieure +7,8%.

La hausse de la dette intérieure provient principalement du renforcement de la dette bancaire, de celle du marché financier régional et du moratoire. Tandis que celle de la dette extérieure est due au renforcement des engagements auprès des bailleurs de fonds multilatéraux et bilatéraux, en dépit du repli de ceux auprès des autres créanciers notamment les commerciaux et le marché financier international.

Ainsi, à fin septembre 2018, la structure du portefeuille de la dette publique est composée de 69,2% de la dette extérieure et de 30,8% de la dette intérieure contre 76,9% de la dette extérieure et 23,1% de la dette intérieure à la même période en 2017.

Laissez votre commentaire