jeudi,20 janvier 2022
AccueilA La UneGabon: désavouée, en manque d'autorité, Ossouka Raponda doit-elle démissionner?

Gabon: désavouée, en manque d’autorité, Ossouka Raponda doit-elle démissionner?

Ecouter cet article

Nommé le 16 juillet 2020 l’actuel premier ministre Rose Christiane Ossouka Raponda fait face depuis plusieurs mois à une véritable crise de confiance. Une situation perceptible ces dernières semaines par son mutisme notamment avec la montée de tension sur le plan social mais aussi l’opposition de plus en plus forte concernant les nouvelles mesures gouvernementales. Toute chose qui selon de nombreux observateurs devrait amener cette dernière à tirer les conséquences de ce qui s’apparente aujourd’hui à un échec et donc l’amener à démissionner de son poste. 

En effet, si en matière de gestion gouvernementale l’ensemble des membres sont politiquement solidaires conformément à l’article 33 de la Constitution, cette gestion s’attache surtout à la capacité du premier ministre a assurer de manière efficiente l’action de son équipe comme le dispose l’article 29 de la loi fondamentale. Sauf que depuis sa nomination Rose Christiane Ossouka Raponda peine à imposer sa marque et à obtenir des résultats.  

Désaveux de la Cour constitutionnelle

L’un des points les plus marquants de l’échec de Rose Christiane Ossouka Raponda est sans aucun doute le bras de fer avec le mouvement Copil citoyen qui aura réussi à faire annuler l’arrêté n°0685/PM du 24 décembre 2021 fixant les nouvelles mesures gouvernementales de prévention, de lutte et de riposte contre la propagation de la Covid-19. Il faut dire que la décision de la Cour constitutionnelle n’a pas manqué de dévoiler au grand jour l’incapacité du gouvernement à élaborer une stratégie tenant compte des réalités des populations. 

En effet, cet épisode, qui est loin d’être terminé surtout après l’adoption du projet de décret portant modification et suppression de certaines mesures de prévention, de lutte et de riposte contre la propagation de la Covid-19 pris en application des dispositions de la Loi n° 003/2020 du 11 mai 2020, a laissé entrevoir une certaine fébrilité du chef du gouvernement qui n’a jamais daigné s’exprimer depuis les premiers assauts du Copil citoyen. Cette dernière préférant laisser semble-t-il la latitude à certains membres du gouvernement de s’arroger tous les pouvoirs. 

Un manque d’autorité qui n’est plus à démontrer 

Présentée dès sa nomination comme une « Dame de fer », Rose Christiane Ossouka s’est transformée depuis lors en véritable agneau préférant privilégier des rencontres purement institutionnelles et des villégiatures à l’etranger plutôt que d’affirmer son leadership. Il faut dire que son équipe s’illustre dans une posture de défiance face aux populations et aux institutions de la République. Ce qui laisse penser au peu d’emprise qu’aurait le chef du gouvernement sur ses ministres. 

En effet, pour de nombreux observateurs, certains ministres notamment le ministre de l’Intérieur Lambert Noël Matha, le ministre de la Santé Guy Patrick Obiang Ndong, le ministre de la Défense nationale Michael Moussa Adamo ou encore de l’Education nationale Patrick Mouguiama Daouda, disposeraient d’une liberté dans leur action que le chef du gouvernement ne trouverait rien à redire. 

Pour un ancien député de la Majorité cité par Direct Infos Gabon « s’il ne s’agit pas de tout remettre en cause », il s’agit de se questionner sur ce qu’il faut attendre « d’un gouvernement, ou du moins d’un groupuscule de ministres, qui vient de faire montre d’un triste bricolage juridique ». Une position qui rejoint celle de nombreux observateurs qui estiment que Rose Christiane Ossouka Raponda ayant lamentablement échoué, devrait tout logiquement rendre son tablier.  

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Enami Shop