mercredi,23 septembre 2020
Accueil A La Une Gabon: des services de santé des forces de défense arbitrairement privés de...

Gabon: des services de santé des forces de défense arbitrairement privés de l’indemnité Covid-19

Alors que les personnels de santé mobilisés dans le cadre de la lutte et la riposte contre la pandémie de la Covid-19 ont perçu dès le 14 août 2020 l’indemnité Covid annoncée par le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba au cours de son adresse à la Nation du jeudi 21 mai 2020, plusieurs voix s’élèvent en sourdine au sein des Forces de sécurité et de défense. Pour cause de nombreux agents assurent que les services de santé de cette catégorie de fonctionnaires, pourtant en première ligne dans la lutte contre la pandémie, ont été exclus lors du paiement de cette prime. 

Si la semaine écoulée, un communiqué du Trésor public indiquait que le paiement de l’indemnité au personnel de santé s’est fait selon les modes de paiement habituels, le paiement de ladite indemnité n’aura pas manqué de susciter quelques grincements de dents chez d’autres fonctionnaires estimant eux aussi être au centre de la lutte contre la Covid-19 notamment les agents de la gendarmerie, de la police, de l’armée, des sapeurs pompiers mais aussi de la sécurité pénitentiaire

Selon des indiscrétions recueillies par Gabon Media Time auprès de certains éléments de ces corps, leurs « services de santé ont été exclus de l’indemnité Covid-19 ». « Nous sommes étonnés de cette exclusion alors que ce personnel de santé a bien été formé dans les mêmes universités que les civiles, même s’ils appartiennent aux Forces de sécurité et de défense », nous a confié l’un d’eux en requérant l’anonymat. 

Une situation incompréhensible pour de nombreux agents alors que, comme le personnel de santé civil, ces hommes et femmes des corps armés ont fait preuve eux aussi, « au quotidien, de dévouement, de professionnalisme, d’abnégation au service de nos populations », comme l’avait indiqué le président de la République lors de son discours à la Nation. 

Si la discipline militaire impose à l’ensemble de ces éléments de ne pas monter au créneau publiquement, plusieurs commencent à bouder en sourdine pour obtenir cette indemnité. Il revient donc au gouvernement de revoir sa copie et d’accorder cette prime à ces personnels qui depuis le début de la pandémie sont très impliqués, surtout pour faire respecter les mesures barrières. 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Street 103 Gabon Gmt