vendredi,25 septembre 2020
Accueil A La Une Gabon: des responsables de l’hôpital régional de Mouila menacés de suspension

Gabon: des responsables de l’hôpital régional de Mouila menacés de suspension

C’est à l’occasion d’une visite inopinée effectuée au Centre hospitalier régional de Mouila (CHRM) le samedi 1er août 2020 que le nouveau ministre de la Santé a pu faire le diagnostic sur les maux qui minent cette structure. Au parfum de l’ensemble de dérives liées à la gestion humaine et financière au sein de cette unité sanitaire, le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong a pris le taureau par les cornes en demandant la suspension de 3 hauts responsables de cette structure hospitalière en même temps qu’il a instruit le président du conseil d’administration d’organiser incessamment un conseil extraordinaire afin de prendre des mesures coercitives à l’encontre des indélicats.

C’est en compagnie du ministre de l’Agriculture Biendi Maganga Moussavou et des autorités provinciales que le ministre de la Santé, le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong a, dans le cadre de la riposte contre la Covid-19, séjourné dans la Ngounié. Si le nouveau membre du gouvernement a voulu s’enquérir de l’appropriation des gestes barrières par les acteurs économiques notamment Olam, une autre activité non moins importante a été à l’ordre du jour.

En effet, le ministre de la Santé, Dr. Guy Patrick Obiang Ndong a effectué une visite inopinée au Centre hospitalier régional de Mouila. L’objectif de ladite visite d’inspection était de relever personnellement l’ensemble des carences qui rendent inefficace l’action médicale à Mouila. « C’est à l’occasion de ma visite sur le site d’Olam que j’ai effectué une visite inopinée au Centre hospitalier régional de Mouila. Et le constat, il est amer . C’est une gestion approximative de l’hôpital, problème de gouvernance », a-t-il déclaré.

Par ailleurs, le membre du gouvernement a annoncé une procédure disciplinaire à l’encontre des agents de santé indélicats. « J’ai demandé au président du conseil d’administration de cet hôpital d’organiser un conseil d’administration extraordinaire la semaine prochaine pour qu’il fasse un rapport que je présenterai au gouvernement en vue de prendre des décisions sur la gestion de cet hôpital », a conclu le Dr. Guy Patrick Obiang.

Même sentiment de la part du président du syndicat national des personnels de santé (Synaps) Serges Mabicka qui s’est dit « désolé » face à l’attitude irresponsable de certains agents de santé. « On ne sait plus ce qui se passe à Mouila.(..) En termes de gouvernance, il est temps que la tutelle prenne un certain nombre de mesures pour faire en sorte que tout le monde se mette au pas. Parce que ce n’est qu’à ce prix qu’on fera évoluer les choses. Qu’on mette à la place qu’il faut les gens qu’il faut », a-t-il indiqué.

Par mesure provisoire et urgente, le ministre de la Santé a personnellement demandé des sanctions à l’encontre de certains agents récidivistes et absentéistes. Il s’agit notamment d’une demande d’explication, pour la directrice générale du Centre hospitalier régional de Mouila absente depuis 2 semaines. Quant aux directeurs des ressources humaines et du Major du service des urgences du CHRM, il sont purement et simplement suspendus de leurs fonctions jusqu’à nouvel ordre. Gageons que cette première action disciplinaire saura interpeller les agents de santé qui malheureusement font de la chose publique une chasse gardée.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Street 103 Gabon Gmt