jeudi,1 octobre 2020
Accueil A La Une Gabon : des policiers soupçonnés de racket risquent la radiation

Gabon : des policiers soupçonnés de racket risquent la radiation

Une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux montrant des hommes vraisemblablement des forces de l’ordre retranchés dans un endroit se partageant un butin issu des rackets, n’a pas tardé à faire réagir la Préfecture de Police. Dans un communiqué de presse, le Commandant en chef a promis prendre des mesures sévères pour sanctionner ces actes qui n’honorent pas ce corps. Il susurre même que lesdits agents clairement identifiés, risquent la radiation. 

C’est par le billet d’un communiqué que le Commandant en Chef des Forces de Police Nationale s’est indigné des images circulant sur la toiles impliquant deux agents de son corps filmés en plein partage du magot amassé vraisemblablement après une journée de racket. 

Une situation qui a fait sortir de sa réserve le Commandant en Chef des Forces de Police Nationale Yves Marcel Mapangou Moussadji qui a d’abord via un communiqué, rappelé les valeurs de la Police. « Le Haut Commandement des Forces de Police Nationale tient à rappeler que les policiers déployés sur la Voie Publique, dans le cadre de la mission de régulation de la circulation, doivent non seulement poser des actes conformes à la loi, adopter des attitudes sans équivoque mais aussi incarner, à chaque instant, l’autorité de l’État, en vue de promouvoir l’image qui fait de la Police un service public respectable et proche du citoyen », at-on pu lire.

La communiqué des forces de police nationale n’a pas manqué de condamner les pratiques de ces agents qui portent atteinte à l’intégrité des policiers. « De tels faits aux antipodes des valeurs professionnelles prônées au sein des unités et services jettent l’opprobre sur les Forces de Police Nationale », poursuit le communiqué. 

Dans une dernière approche, le Commandant en Chef des Forces de Police Nationale Yves Marcel Mapangou Moussadji, conscient de la nécessité de faire cesser chez les agents de forces de l’ordre cette pratique qui déprécie nos valeurs sociales et installe un climat de défiance entre les usagers et ceux sensés réguler la circulation et partant les protéger, a promis de sanctionner avec la dernière énergie, les auteurs déjà interpellés. 

C’est ainsi qu’il a mentionné dans le communiqué « Le Haut Commandement des Forces de Police Nationale qui condamne avec la plus grande fermeté ces postures cavalières a, à l’issue de l’enquête ouverte à ce sujet, identifié et interpellé ces agents qui ont été par la suite mis à la disposition de l’Inspection Générale des Forces de Police Nationale, chargée d’établir les responsabilités des uns et des autres et de prendre les sanctions disciplinaires qui s’imposent, conformément aux lois et règlements en vigueur », at-il conclu. Des sanctions qui n’excluraient pas la radiation des agents identifiés dans ladite vidéo. 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Street 103 Gabon Gmt

padding-top : 20px;