samedi,28 novembre 2020
Accueil A La Une Gabon: des pasteurs appellent le gouvernement à fixer une date imminente de...

Gabon: des pasteurs appellent le gouvernement à fixer une date imminente de réouverture des lieux de culte

C’est par le biais d’une déclaration rendue publique ce mercredi 19 août 2020 que les leaders membres de la Fédération libre des assemblées et ministères évangéliques ont tenu une fois de plus à monter au créneau face au silence du gouvernement et du chef de l’Etat qui n’ont toujours pas indiqué de date pour la réouverture des lieux de culte, fermés dans le cadre des mesures prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation de la Covid-19. A cet effet, ils ont une fois de plus réitéré leur appel à la réouverture et sollicité une rencontre avec le Premier ministre Rose Christiane Ossouka Raponda. 

D’entrée de jeu, les leaders religieux ont tenu à marquer leur “déception” à la suite de la nonréouverture des lieux de culte alors que les autorités s’étaient engagées à permettre cette éventualité. Les membres de la Fédération libre des assemblées et ministères évangéliques se sont dit étonnés alors qu’ils avaient mis en place « toutes les conditions liées au respect des gestes barrières par rapport au Covid-19 »

« Nous nous sommes appliqués à le faire, en y investissant nos dernières économies », ont-ils déploré. Sauf que plusieurs semaines après et alors que le gouvernement a décidé de la réouverture et de la reprise d’activités d’autres structures à la suite de la  tendance baissière observée dans les contamination, seuls demeurent fermés les lieux de culte. Une injustice et un manque d’équité que les leaders religieux ont tenu à dénoncer.  

Dans le même temps, la fédération libre des assemblées et ministères évangéliques, membres de la CPCR, et membres du collectif des leaders pentecôtistes charismatiques de réveils et apparenté se sont interrogés sur la promesse du gouvernement d’accorder un appui financier aux communautés religieuses qui n’a toujours pas été honorée.

« Nous appelons le gouvernement à procéder à la réouverture du seul pan de la société qui reste interdit, à savoir les lieux de culte. Nous proposons respectueusement au Premier ministre de bien vouloir recevoir les leaders pentecôtistes et charismatiques de réveil et apparenté en vue de convenir ensemble d’une date de réouverture imminente », ont-ils indiqué

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion