dimanche,28 novembre 2021
AccueilA La UneGabon : des mesures économiques au diapason de la stratégie du FMI

Gabon : des mesures économiques au diapason de la stratégie du FMI

Ecouter cet article

Guichet de financement d’urgence des entreprises à hauteur de 225 milliards de FCFA, guichet fiscal ouvert aux entreprises citoyennes, baisse et remise d’impôts aux entreprises citoyennes, défiscalisation de primes, mise en place d’une allocation de chômage technique, en prenant cette batterie de mesures visant à atténuer le choc économique lié à la pandémie de Covid-19, le Gabon s’est mis au diapason des autres pays africains mais surtout des mesures prônées par le Fonds monétaire international (FMI).

En effet, avec des estimations préliminaires induisant une baisse des recettes comprises entre 230 et 645 milliards de FCFA selon différents organismes dont la Commission Économique Africaine (CEA), les autorités gabonaises se devaient de réagir pour atténuer les effets de cette crise sans précédent. En mobilisant 250 milliards de FCFA d’une aide à la fois social et économique, le gouvernement s’est résolument inscrit dans la droite ligne des mesures édictées par les partenaires techniques et financiers dont le Fonds monétaire international.

Celui-ci dont les prévisions révèlent que plus de 170 de ces pays membres dont le Gabon enregistreront une croissance négative cette année, a récemment plaidé par la voix de sa directrice générale Kristalina Georgieva, pour une stratégie à quatre volets. Soutenue par les pays du G-20 notamment, qui ont adopté des mesures massives sur le plan monétaire, cette stratégie définit les quatre principaux axes de réflexion allant du maintien des mesures essentielles de confinement et de soutien aux systèmes de santé, à la planification de la relance.

En octroyant aux entreprises et aux ménages une enveloppe de 250 milliards de FCFA en plus d’allègements multiples et en instaurant un confinement généralisé, le gouvernement s’est donc mis au diapason des priorités un, deux et trois du FMI. De plus, ces crédits bancaires proposés aux entreprises à des conditions préférentielles, pourront permettre à ces dernières de maintenir un certain niveau d’activités, tout en les aidant à préserver l’emploi.

Par ailleurs, ces mesures qui ont déjà permis d’obtenir une aide financière de près de 90 milliards de FCFA du fonds, et qui démontrent également des valeurs de « solidarité, de courage, de créativité et de compassion » prônées par Kristalina Georgieva et matérialisées par le « Fonds de solidarité Covid 19 », révèlent l’exception d’une situation « sans pareille » qui bouleversera notre ordre social et économique.

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Enami Shop