vendredi,22 octobre 2021
AccueilA La UneGabon: des médecins dénoncent «un système de racket» mis en place par...

Gabon: des médecins dénoncent «un système de racket» mis en place par Ossouka Raponda

Ecouter cet article

Plus les jours passent, plus les critiques fusent concernant la gestion de la crise sanitaire liée à la Covid-19 par le gouvernement. La dernière en date est celle du Syndicat des médecins fonctionnaires gabonais (Symefoga) qui dans un communiqué parvenu à Gabon Media Time ce mercredi 03 mars 2021, a tenu à s’insurger contre la mise en place de tests payants.  Ces médecins dénoncent «un système de racket» orchestré par le premier responsable du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon (Copil coronavirus) Rose Christiane Ossouka Raponda. 

Si d’entrée de jeu, les médecins fonctionnaires ont dit avoir été touchés par l’allocution du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba leur rendant hommage pour leur dévouement et leur implication dans la lutte contre la pandémie et qui avait abouti au baptême du laboratoire du gymnase du nom du célèbre pédiatre Pr. Daniel Gahouma, ces derniers ont fustigé les comportements qui salissent la mémoire de l’illustre médecin. 

En effet, ces derniers ont dénoncé le fait que « le COPIL, dirigé par votre Premier ministre, a mis en place un système de racket en rendant payants les tests de dépistage de la Covid-19 ». Pis, le président du Symefoga  Dr. Adrien Mougougou a fustigé l’obligation faite désormais de présenter un test pour les gestes les plus courants de la vie quotidienne, notamment aller au restaurant, aller au culte, se déplacer sur le territoire national, tout ceci « alors que la pandémie touche tout le pays ». 

Dans le même élan, les médecins fonctionnaires ont relevé que l’annonce de la gratuité des tests n’est qu’un moyen détourné employé par le gouvernement pour pousser les Gabonais à payer 20 000 FCFA. Une situation inacceptable surtout dans un contexte de crise qui impacte indéniablement la vie des populations.

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Enami Shop