vendredi,3 février 2023
WEB_BICIG_12-14_CréditFêteÀLaCarte_729x94px
AccueilA La UneGabon: des Librevillois favorables au paiement d’un tarif forfaitaire Trans’urb

Gabon: des Librevillois favorables au paiement d’un tarif forfaitaire Trans’urb

Ecouter cet article

Instaurée depuis le dimanche 12 avril 2020 la gratuité des transports publics semble désormais être un facteur de dégradation de la santé financière de la société Trans’Urb, chargée de la mise en œuvre de cette mesure. Si au cours d’une séance de travail avec le ministre des Transports, le premier responsable a émis l’idée d’un retour au paiement du titre de transport, plusieurs citoyens interrogés par Gabon Media Time, partagent cette position afin d’éviter que cette entreprise ne subissent le même sort que sa devancière Sogatra. 

En effet, depuis un peu plus de deux ans, Trans’Urb assure sans discontinuer le transport des populations du Grand Libreville. Sauf que la mise en œuvre de cette mesure semble désormais avoir une incidence sur le fonctionnement de cette entreprise. Entre absence de subvention, impossibilité d’achat des pièces détachées pour les bus, absence de bases techniques adéquates pour une maintenance optimale des engins, cette entreprise semble désormais être au rouge. D’où la suggestion faite par son directeur général Joël Lehman Sandoungout d’un retour au paiement forfaitaire du transport. 

Une position que partagent d’ailleurs de nombreux compatriotes interrogés par une équipe de Gabon Media Time le mardi 3 mai 2022 au cours de son programme dénommé le MT de Marvine diffusée sur Facebook. En effet,il ressort que la majorité des personnes interrogées sont favorables au paiement d’un montant forfaitaire non seulement pour donner du prix au service qui leur est apporté mais aussi pour permettre à l’entreprise de rester à flot. « Du moment où les tarifs sont abordables, je suis pour le paiement  », a expliqué une étudiante. 

Même son de cloche pour un autre riverain qui est disposé à payer jusqu’à 300 FCFA le trajet. Plus encore, certains se montrent empathiques envers Trans’Urb qui, selon eux, gagnerait à exister dans le temps. « Bien que cette gratuité nous aide, personne ne demande à travailler gratuitement, les agents de transUb sont des humains, si on doit débourser 100 fr parce qu’on doit  payer les agents de transurb ça ne dérange pas, pourvu que ça ne soit pas trop cher », a confié un fonctionnaire.  

Des avis qui nécessitent d’être pris en compte par le gouvernement car faut-il rappeler que si la gratuité des transports avait été mise en place pour aider les Gabonais économiquement faibles durant le confinement, elle a engendré des maux sociaux tels les retards de paiement de salaires au sein de cette entreprise. Il serait donc judicieux que le gouvernement trouve une solution concrète pour cette société de transport étatique dont visiblement les services soulagent les populations pour lui éviter le même sort que Sogatra.

Geneviève Dewuno

Gabon Media Time
Gabon Media Timehttp://gabonmediatime.com
Gabon Media Time est un site d'actualité dont le slogan est " A l'heure de l'info". Nous entendons réinventer l'actualité en ligne gabonaise et sous régionale.

Laisser un commentaire

1 Laisser un commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
NGOUA TIM
13 novembre 2022 à 16h57min 16 h 57 min

combien coute la location d un bus pour 15 personnes

Enami Shop
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x