samedi,4 décembre 2021
AccueilA La UneGabon: des leaders politiques Fang traînent en justice Max Anicet Koumba

Gabon: des leaders politiques Fang traînent en justice Max Anicet Koumba

Ecouter cet article

Alors qu’il a officiellement présenté ses excuses à la Nation après ses propos antirépublicains, les ennuis du président du Rassemblement des Gaulois Max Anicet Koumba sont loin d’avoir trouver leur épilogue. En effet, un collectif de citoyens gabonais de la communauté Fang ont décidé d’ester en justice le leader politique pour « outrage et atteinte à l’honorabilité » de ladite communauté. 

En effet, à la suite des propos pour le moins choquants tenus par le président du Rassemblement des Gaulois lors de la session ordinaire du Conseil national de la Démocratie le 27 octobre dernier. Certains leaders politiques ont décidé de passer à la vitesse supérieure. C’est dans cette optique que ce 02 novembre 2021, ces derniers ont saisi le procureur de la République près le tribunal de première instance de Libreville. 

Dans cette plainte signée de Paskhal Nkoulou Nguema, Ghislain Ngui Nze, Charles Minko et de l’ancien ministre délégué Jonathan Ndoutoume Ngome, il est reproché au « Gaulois en chef » d’avoir tenu des propos haineux vis-à-vis de la communauté Fang. « Nous venons porter plainte contre monsieur Max Anicet Koumba, président du Rassemblement des Gaulois pour outrage et atteinte à l’honorabilité de la communauté Fang », indique la plainte. 

Joint au téléphone par Gabon Media Time, Paskhal Nkoulou Nguema a expliqué les raisons de cette démarche qui se veut citoyenne. « Lorsque quelqu’un franchit les bornes, il doit être recadré par les lois de République. Face à ces propos, nous souhaitons que c’est à partir des éléments de droit que Max anicet Koumba soit poursuivi », a martelé 

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop