mardi,20 octobre 2020
Accueil Derniers articles Gabon: des étudiants en médecine épinglés pour trafic de tests Covid-19

Gabon: des étudiants en médecine épinglés pour trafic de tests Covid-19

Sylvie Guilaine, Collins et Yoan Ivan, tous les trois étudiants en médecine sont actuellement dans les locaux de la police judiciaire. Ces compatriotes pourtant promis à un bel avenir de médecin seraient à la tête d’un réseau de trafic de résultats de tests Covid-19 remis à des demandeurs contre les sommes de 10 et 20 000 FCFA, selon l’urgence du client. Ces derniers devraient bientôt être déférés devant le parquet de la République de Libreville.

Alors que l’État, via le Comité de pilotage plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon (Copil-coronavirus), semble se démêler pour contenir au mieux la situation de crise sanitaire liée à cet ennemi Invisible, plusieurs compatriotes auraient trouvé le moyen de se remplir les poches. C’est le cas de 3 jeunes étudiants en médecine qui ont trouvé l’ingénieuse mais non moins malsaine idée de monter un trafic de délivrance de résultats de tests Covid-19.

Pour rendre efficace leur supercherie, Sylvie Guilaine, Collins et Yoan Ivan, auraient, à l’aide d’un document contenant de vrais renseignements, dupliqué les résultats en y apportant des modifications. Chaque personne désireuse de recevoir de manière rapide son attestation de négativité a Covid-19 payait la somme de 10 000 FCFA pour une réponse sous 3-4 jours. Quant à celles en instance de voyage, ils devaient verser 20 000 FCFA pour 24 heures d’attente.

Malheureusement pour le trio de malfaiteurs, leur réseau sera démantelé par l’état major des polices d’investigations judiciaires. En effet, comme le rapporte notre confrère L’Union, c’est à la suite des plaintes récurrentes des personnes insatisfaites par la qualité de leurs attestations qu’une enquête sera diligentée. Laquelle permettra d’interpeller les individus susmentionnés. 

Les mis en cause devraient être déférés dans la semaine devant le parquet de Libreville pour répondre de leurs actes déviants. Seulement, il saute aux yeux que ces étudiants n’auraient pas pu agir sans le concours de mains tapis dans l’ombre. Les autorités judiciaires devraient dès lors poursuivre les investigations pour tenter de lever le voile sur cette affaire qui aura exposé des centaines de personnes au virus. Du fait que les personnes jugées négatives à la Covid-19 ne l’étaient peut-être pas en réalité. Nous y reviendrons!

 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gif 2px
Street 103 Gabon Gmt