Gabon: des enfants de 10 et 08 ans décèdent après avoir mangé du riz au poulet à Lambaréné

Centre hospitalier régional Georges Rawiri de Lambaréné © D.R

Scène dramatique à Lambaréné au quartier Petit-Paris III dans le deuxième arrondissement  de la ville. Deux enfants décèdent mystérieusement ce mardi 16 juillet 2019, après avoir mangé du riz au poulet, servi par une voisine du quartier. Leur petit frère ayant également consommé le plat fatal, se retrouve cloué sur son lit d’hôpital entre la vie et la mort. 



« Il ne faut ni prendre, ni manger ce que vous donne un inconnu ». Un enfant sur deux a déjà entendu cette phrase au moins une fois dans sa vie. Malheureusement, Hassan Moudanga, Ousseini Mbadinga et Mifta Ngoudi  respectivement âgés de 10, 08 et 04 ans, l’ont appris à leurs dépens. Nadège Bidjogou, la maman des trois enfants a confié à nos confrères de L’Union que ses deux enfants auraient trouvé la mort après avoir mangé un plat de riz au poulet donné par une tantine du quartier. Le même plat aurait été ensuite servi à un chien. 

« Pendant que je tresse ma fille vers 17 heures, mon fils Hassan âgé de 10 ans, arrive en courant et me dit qu’il ne voit plus rien, il a mal au ventre. Il vomit, il a la diarrhée. Peu de temps après c’est son petit frère de 08 ans, Ousseini, qui débarque à son tour avec les mêmes symptômes (…) A la question de savoir ce qu’ils ont mangé, mon petit Mifta me répond qu’ils ont mangé du riz au poulet donné par une tantine du quartier et que cette dernière en a donné une partie à son chien », a indiqué la maman effondrée. 

C’est malheureusement sur les lits du Centre hospitalier régional Georges Rawiri de Lambaréné (CHRGRL) que Hassan et Ousseini ont rendu l’âme pendant que Mifta, le tout petit continue de lutter contre la mort. L’identité de la tantine à l’origine de ce drame n’étant pas connue, la famille a par ailleurs porté plainte contre X pour homicide à la Police judiciaire.   

Lise Bivigou

Laissez votre commentaire