Gabon : des dépenses d’investissements fixées à 514 milliards de FCFA

Gabon Gabonmediatime Libreville Capitale Du Gabon
Une vue du front de mer de Libreville © D.R.

Arrêtées à 1926,9 milliards de FCFA dont 2 milliards en attribution de produits (ADP) aux administrations centrales, hors contributions aux organismes communautaires, subventions aux collectivités locales et prélèvement aux établissements publics, les dépenses du budget général 2020 enregistrent une légère hausse en glissement annuel. Principale cause de cette hausse, les dépenses d’investissements connaîtront en 2020 une nette augmentation pour se situer à près de 514 milliards de FCFA. 


Si les dépenses de personnel demeurent le principal poste de dépense de l’Etat malgré une légère baisse à 661 milliards de FCFA, plusieurs autres dépenses du budget général établies à 1926,9 milliards de FCFA, ont connu une hausse significative. Ainsi, à l’analyse de la loi de finances du 22 janvier 2020 qui détermine les ressources et les charges de l’Etat pour le présent exercice, on notera la hausse de 35% des dépenses d’investissements. 

En effet, établies à un peu plus de 381 milliards de FCFA en 2019, les dépenses d’investissements prévues seront de l’ordre de 514 milliards de FCFA en 2020 soit une hausse de l’ordre de 132 milliards de FCFA en glissement annuel. Réparties entre financements sur ressources propres (220 milliards de FCFA contre 187 l’an dernier) et financements extérieurs pour 293 milliards de FCFA en hausse de plus de 109 milliards par rapport à 2019, ces dépenses constituent le deuxième poste de dépense du budget général en 2020. 

Si elles devraient s’articuler autour d’initiatives structurantes notamment dans les domaines routiers avec de nombreux projets très attendus dont le démarrage des travaux de l’axe Pk12-Pk105 et les voiries urbaines du Grand Libreville, ces dépenses d’investissements devraient également s’orienter vers d’autres types de projets favorisant l’amorce d’un développement inclusif.

Laissez votre commentaire