samedi,8 mai 2021
AccueilA La UneGabon: des cas de Covid-19 au Lycée Blaise Pascal ?

Gabon: des cas de Covid-19 au Lycée Blaise Pascal ?

L’alerte a été donnée par le secrétaire général du ministère de la Communication. En effet, Alex Bongo Ondimba a révélé, dans un tweet devenu viral, que le lycée Blaise Pascal a des cas positifs à la Covid-19. Non sans attirer l’attention des responsables du ministère de l’Education nationale qui selon lui devraient mener des actions concrètes et pas seulement « fermer les classes ».

La nouvelle a eu l’échos d’une bombe pour les parents d’élèves qui n’ont visiblement pas été informés de la situation épidémiologique au sein du Lycée français Blaise Pascal. En effet en tweetant « le lycée Blaise Pascal a des cas de covid avérés, on ne prévient pas les parents, et on se contente juste de fermer les classes », Alex Bongo Ondimba révélait au grand jour l’attitude peu orthodoxe des responsables dudit établissement.

Informé de la triste situation qui pourrait mettre en péril la santé de plus d’un si le virus n’est pas canalisé assez tôt, le délégué général de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed) a dénoncé un laisser-aller du ministère de tutelle. « C’est déplorable. En tant que leader syndical mais aussi parent d’élèves, je ne peux que regretter ce qui s’apparente à une complicité du ministère de l’Éducation  nationale qui semble les couvrir », a déploré Louis Patrick Mombo, joint au téléphone par Gabon Media Time.

Par ailleurs, s’inscrivant dans la logique d’Alex Bongo Ondimba, le délégué général de la Conasysed a appelé le gouvernement à revoir son mode de communication. « Il y a lieu de se remettre en question. Si au Lycée français, c’est ainsi, imaginez dans nos établissements publics abandonnés à eux-mêmes avec des protocoles sanitaires non respectés, faute de kits ? », a-t-il conclu.

Selon des indiscrétions, il pourrait s’agir d’une importation dudit virus par un enseignant qui aurait séjourné à l’étranger pendant les fêtes de fin d’année. Un schéma qui rappelle le moyen par lequel le patient zéro est arrivé au Gabon le 12 mars dernier. La question est donc de se questionner sur le dispositif mis en place.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Publicité Sunu Assurances Refresh Airtel Prevoyance
Bestheinfusion