dimanche,26 septembre 2021
AccueilA La UneGabon: des agents des forces de l’ordre impliqués dans le trafic d’or,...

Gabon: des agents des forces de l’ordre impliqués dans le trafic d’or, de diamant et d’ivoire

Ecouter cet article

La problématique de l’exploitation illicite de l’or, du diamant et de l’ivoire a pris des proportions pour le moins inquiétantes ces dernières années au Gabon. Un trafic qui, à en croire le quotidien L’Union de ce lundi 17 mai 2021, serait entretenu par des représentants de la loi, notamment des gendarmes, militaires et même des préfets dans plusieurs localités du pays.

Si une récente mission conjointe entre  les Forces armées gabonaises (FAG) et les services de l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) a permis le démantèlement d’un réseau d’exploitation illégale de de l’or, du diamant et de l’ivoire dans les provinces du Haut-Ogooué, de l’Ogooué-Lolo et de l’Ogooué-Ivindo, la complicités de certains dépositaires  de l’autorité de l’Etat demeure une véritable épine sous le pied du gouvernement. 

En effet, selon nos confrères, cette exploitation sauvage des ressources naturelles du pays, se ferait en complicité non seulement des agents des forces de sécurité et de défense mais aussi des fonctionnaires affectés à l’intérieur du pays. « Le ministère de la Défense nationale a, en effet, découvert que le réseau de trafiquants d’or, de diamant et d’ivoire, florissant dans plusieurs régions, est nourri par des gendarmes, des militaires et même des préfets et sous prefets », rapporte le quotidien L’Union


Des agissements intolérables qui au demeurant ternissent l’image des forces de sécurité et de défense mais aussi de l’administration déconcentrée et qui nécessiteraient une réponse vigoureuse de la justice pour mettre un terme à cette situation.

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Enami Shop