vendredi,15 octobre 2021
AccueilDerniers articlesGabon: dernier hommage de l'ANPN à l'ecogarde tué à Mekambo

Gabon: dernier hommage de l’ANPN à l’ecogarde tué à Mekambo

Ecouter cet article

C’est dans la cour de l’ANPN située au Cap-Esterias, que l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) a rendu, le vendredi 25 juin 2021, un dernier hommage à Jean-François Ndong Obame. Une cérémonie solennelle durant laquelle sa corporation a loué le sens aigu de la discipline et du dévouement de l’écogarde chef d’équipe lâchement abattu dans l’exercice de ses fonctions le 29 mai dernier au quartier Corniche à Mekambo.

C’est en présence de sa famille, de l’administration des eaux et forêts que s’est déroulée la cérémonie d’hommage solennel de l’écogarde Chef d’équipe Jean-François Ndong Obame. Tombé au champ d’honneur, le vaillant agent de l’ANPN a reçu les honneurs et la reconnaissance de la patrie. En effet, ce dernier a été décoré à titre posthume pour sa bravoure et son professionnalisme avant d’être accompagné vers sa dernière demeure par sa corporation qui a répondu présent en masse dans le strict respect des gestes barrières.

Lors son allocution à l’endroit du regretté, le secrétaire exécutif de l’ANPN a loué son savoir-faire et son savoir-être. « Dévoué et discipliné, d’un sens du devoir très prononcé, Jean-François Ndong Obame a toujours rempli ses missions avec bravoure et abnégation, s’acquittant de toutes les tâches relatives à son indice de qualification. Il n’a jamais ménagé sa peine, même lorsque les conditions de travail le confrontant à des dangers divers dans l’accomplissement de ses missions », a déclaré Christian Tchemambela

Preuve de la portée hautement symbolique et de la notoriété de l’écogarde, le Pr. Lee White s’est déplacé en personne pour témoigner sa reconnaissance en la mémoire de Jean-François Ndong Obame. Entre larmes et fierté, l’assistance à tour à tour cerné la personnalité du défunt qui a sacrifié sa vie pour la cause de la patrie. Pour rappel, le mardi 29 mai dernier, l’écogarde et son collègue étaient en visite d’inspection inopinée au quartier dit Corniche quand un riverain dudit quartier a ouvert le feu sur les deux soldats de la forêt.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Enami Shop