dimanche,23 janvier 2022
AccueilDerniers articlesGabon: démission en cascade au Rassemblement pour la patrie et la modernité

Gabon: démission en cascade au Rassemblement pour la patrie et la modernité

Ecouter cet article

La grande ruée des militants de l’opposition vers le Parti démocratique gabonais (PDG) est loin d’être terminée. Le dernier fait en date est sans aucun doute la démission collective de plusieurs militants du Rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM) du 4ème arrondissement de la commune de Libreville et du Rassemblement pour la démocratie et le progrès (RDP), annonçant au passage leur ralliement au « parti de masse »

A un peu moins de deux ans des prochaines échéances électorales, le paysage politique est désormais en ébullition. Preuve de ce grand rush, les démissions et autres ralliements en cascade enregistrés ces derniers et qui pour la plupart concernent des militants de l’opposition qui semblent désormais peu convaincus de la capacité de ce bord politique à apporter le changement. 

La preuve avec l’annonce de la démission collective de plusieurs militants  du Rassemblement pour la patrie et la modernité et du Rassemblement pour la démocratie et le progrès qui, au cours d’une récente conférence de presse ont annoncé leur adhésion au Parti démocratique gabonais. « Nous sommes particulièrement déçus du climat délétère qui prévaut actuellement et qui se dégrade de plus en plus avec la confusion institutionnelle née du conflit RHM et RPM, mettant ainsi les militants dans une impasse entretenue  », a justifié l’un des désormais anciens militants du RPM. 

Par ailleurs, les militants démissionnaires de ces deux formations politiques de l’opposition ont dit être convaincus que le développement du Gabon passe par l’unité des filles et des fils du pays. Une position qui ne manquera sans doute pas de faire réagir Alexandre Barro Chambrier qui en seulement deux semaines voit plusieurs de ses militants déserter les rangs de son parti. 

Laissez votre commentaire

Enami Shop