Gabon: déjà 10 ans de Coopération technique avec le Japon !

Jean Claire Nguema Obame, directeur de Cabinet du ministre de l'Education nationale et Masaaki Sato ambassadeur du Japon au Gabon © GMT

Ce mardi 4 décembre 2018, le Gabon et le Japon célèbrent le 10eme anniversaire de leur coopération technique. A cet effet, l’Ambassade Nippone et l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA)  ont organisé une visite guidée de à l’école nationale pour enfants déficients auditifs et à l’école pilote du centre de Libreville où sont affectés deux volontaires seniors japonais qui apportent leur expérience pour la formation des jeunes apprenants.

C’est en présence de l’ambassadeur du Japon au Gabon Masaaki Sato et du Directeur de cabinet du ministre d’Etat à l’education nationale Jean Claire Nguema Obame que les visites des structures ayant bénéficié de l’expertise nippone ont eu lieu. Un événement qui avait pour objectif de se rendre compte de l’effectivité des projets mis en oeuvre dans le cadre de la coopération entre le pays du Soleil levant et le Gabon.  

L’accord technique de coopération signé entre les deux pays en 2008 est mis en oeuvre par la JICA à travers des domaines divers tels que  l’envoi d’experts, l’accueil des stagiaires, les « projets de la coopération techniques ». Ces derniers nécessitent d’ailleurs du matériel adéquat  pour le transfert des techniques et sont offerts à titre de don à l’exemple du SATREPS. La coopération entre le Gabon et le Japon a également  permis l’envoi des volontaires, jeunes ou seniors à l’ENEDA et à l’école pilote du centre de Libreville.

Ces volontaires japonais ont pour objectifs principaux la participation au développement socio-économique du Gabon; l’approfondissement des bonnes relations de coopération et d’amitié entre les deux pays et la restitution des expériences du volontariat au Japon.

Au cours de la visite des deux sites retenus pour l’événement, Masaaki Sato et  Jean Claire Nguema Obame ont été chaleureusement accueillis par la Directrice, le corps administratif et les élèves de l’école pilote du centre. Cette école a eu le privilège de recevoir  l’un des volontaires seniors Takashi Ota dont les apports pédagogique et didactique ont trouvés satisfaction auprès des responsables de ladite école. « Son apport sur le plan pédagogique et didactique a permis aux élèves, aux chargés de cours et à la directrice  que je suis d’apprendre des techniques éducatives autres que celles utilisées dans nos salles de classe pour l’enseignement, l’apprentissage des mathématiques », a déclaré Eleonore Obame

Même son de cloche à  l’école nationale pour enfants déficients auditifs de Nzeng-ayong où la volontaire senior affectée à cet endroit abat un travail formidable en offrant  à cette catégorie d’enfants les mêmes chances que ceux ayant toutes leurs facultés. Là aussi les responsables ont présenté les difficultés avec lesquelles les éducateurs exercent leur profession à l’ambassadeur.

Le diplomate Japonais s’est dit satisfait du travail abattu par les volontaires et impressionné par le génie des élèves notamment dans leur forte capacité de rétention des enseignements qui leurs sont fournis au regard des prestations effectuées par les élèves lors de ses différents  passages.

L’Ambassadeur s’est dit favorable à l’apport d’un soutien aux structures au regard des difficultés qu’elles rencontrent pour améliorer leurs conditions de travail. Ce dernier s’est réjoui du travail abattu par les 27 volontaires japonais répartis dans tout le Gabon et évoluant dans divers domaines, notamment l’environnement, la santé publique, l’énergie et la pêche.            

Laissez votre commentaire