Gabon: «Déficit démocratique et mal développement en francophonie», le livre choc d’Edmond Okemvele

Gabon Gabonmediatime 13 (8)
Au centre Edmond Okemvele Nkogho © GMT

L’espace francophone est en proie à de nombreuses difficultés dont le dénominateur commun est la concentration de pouvoirs entre les mains d’une seule personne: le président de la République. C’est ce que l’on retiendra du livre d’Edmond Okemvele Nkogho intitulé « Déficit démocratique et mal développement en Francophonie », présenté ce mercredi 5 juin 2019 à l’hôtel Hibiscus de Libreville. Ce premier tome d’une série de trois, fait le bilan désastreux de la Constitution française de la 5ème République dont s’inspirent la plupart des pays francophones.  Pour l’ancien président du Conseil économique et social (CES), une renaissance culturelle et une démocratie parlementaire et fédérale sont nécessaires pour en sortir.



Les crises politiques, économiques et sociales dans l’espace francophone sont légion et multiformes. La Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Togo, le Bénin, le Congo Brazzaville, la République démocratique du Congo, le Tchad ou le Gabon, voire la France, sont des pays qui vivent des crises en permanence. La présentation du livre « Déficit démocratique et mal développement en Francophonie » d’Edmond Okemvele Nkogho, ce mercredi 5 juin 2019 nous l’a rappelé. En effet, selon l’auteur et ancien président du Conseil économique et social (CES), « les pays d’Afrique francophone avancent à reculons et cumulent des retards et des déficits de plus en plus importants sur le plan de la démocratie et du développement ».

Gabon Gabonmediatime 13 (10)Cette situation s’expliquerait par le fait que ces pays ont en partage le système de la 5ème République dont la constitution concentre abusivement tous les pouvoirs et contre-pouvoirs à l’endroit du président de la République. Une concentration de pouvoirs qui a pour conséquence l’incapacité de de ces Etats à répondre aux attentes de leurs citoyens. C’est en tout cas ce qui ressort de l’analyse de ce premier tome dont le sous-titre est « Quand nos dirigeants ne peuvent plus. », qui précède deux autres tomes à venir.

Edmond Okemvele Nkogho ne s’est pas contenté de pointer du doigt les raisons du déficit démocratique et le mal développement dans l’espace francophone. L’auteur a également proposé quelques pistes de solutions pour sortir de ce gouffre, dont la principale est constitutionnelle. « Passer de la 5ème République à la 6ème République en France et dans les Etats francophones d’Afrique, c’est passer d’une République égoïste, égocentrique à une République de partage et de liberté, c’est-à-dire, de justice et de fraternité », a-t-il proposé.

Il faut dire que ce changement de constitution entraînera de facto « l’instauration d’un système de partage effectif des pouvoirs et des contre-pouvoirs », à la fois parlementaire et fédéral qui puiserait aussi racines dans les traditions culturelles positives de chaque pays. Mais aussi par la mise en place des Communautés fédérales dont l’efficacité est avérée en Occident.

Laissez votre commentaire