lundi,23 mai 2022
AccueilA La UneGabon: déclenchement de la grève du Syltra-CDC en plein dialogue social

Gabon: déclenchement de la grève du Syltra-CDC en plein dialogue social

Ecouter cet article

Incompréhension. C’est le sentiment qui anime actuellement la Direction générale de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) à la suite de la transmission ce mercredi 2 mars 2022 par Syndicat libre des travailleurs de cette institution financière d’une correspondance datée du « 3 mars 2022 » pour annoncer le déclenchement d’une grève. Une décision pour le moins curieuse à en croire une note interne signée de l’administrateur directeur général a entamé avec les représentants dudit syndicat un dialogue afin de trouver une issue à la crise.

En effet, dans le procès-verbal de l’assemblée générale extraordinaire qui s’est tenue le lundi 28 février dernier, et dont Gabon Media Time a reçu copie, l’organisation syndicale indique que la décision d’entrer en grève serait consécutive à la persistance de désaccords avec la Direction générale de la CDC concernant leur cahier de charges quand bien même, des points de convergence ont été trouvés et consignés dans un procès-verbal que les partenaires refuseraient de signer. Ces derniers préférant contre toute attente déclencher un mouvement de grève alors même que les négociations sont en cours et que l’inspection provinciale du travail a été saisie.

Si dans un premier temps, le SYLTRA-CDC évoquait comme revendication « le non-respect du Code du travail en son article 54 alinéa 12 portant sur la suspension du contrat de travail pendant la durée d’un mandat électif ou l’exercice par le travailleur d’une fonction politique ou publique ; le licenciement d’un délégué du personnel sans l’autorisation de l’inspection du travail ou encore le non-paiement unilatéralement de la prime de performance après les évaluations de fin d’année », l’organisation syndicale a littéralement retourné sa veste en évoquant d’autres points d’achoppement qui justifieraient l’annonce de la levée de boucliers en plein dialogue social.

Ainsi, elle fait allusion dans son procès-verbal de l’assemblée générale extraordinaire du 28 février la persistance des désaccords quant à la lecture et à l’application des dispositions légales inscrites dans le Code du travail. Une position qui n’a pas manqué de susciter l’étonnement de la Direction générale à qui il ne revient pas d’interpréter le Code du travail, mais plutôt à l’inspection du travail, dont le directeur provincial a été saisi pour la cause et aurait reçu ce mercredi 2 mars le Sytra-CDC pour une tentative de conciliation.

Autre point d’achoppement avancé par le syndicat, la remise en cause de l’existence et de l’inapplication de la Convention collective des Banques et établissements financiers. Une revendication sans fondement, car la Caisse des dépôts et consignations qui ne possède pas d’agrément Commission bancaire d’Afrique centrale (COBAC), est une institution financière créée sous forme d’un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) et non un établissement bancaire.

Concernant la volonté de l’organisation syndicale de déclencher son mouvement d’humeur, la Direction générale s’étonne du caractère diligent du dépôt de ce préavis de grève curieusement daté du jeudi 3 mars alors que « la négociation entamée n’est pas allée à son terme », dans une note pourtant interne qui aurait fuité des plateformes privées de l’institution. Contactée par Gabon Media Time, la Direction générale n’a pas souhaité émettre de commentaires.

Malgré le caractère inopportun de certaines revendications de l’organisation syndicale, la Direction générale dans sa note interne dit rester ouverte au dialogue, et ce, conformément aux dispositions de l’article 384 du Code du travail, qui précisent que même pendant la durée du préavis de grève, « les parties concernées doivent tout mettre en œuvre pour rechercher le compromis ». À suivre !

Mondjo Mouega
Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Global Media Time Gif
Enami Shop