samedi,19 septembre 2020
Accueil A La Une Gabon: «Debout peuple libre», Laurence Ndong lance son mouvement de libération

Gabon: «Debout peuple libre», Laurence Ndong lance son mouvement de libération

L’opposante et femme politique gabonaise Laurence Ndong engagée depuis plusieurs années dans la libération du Gabon a décidé de mettre en musique son dessein pour son pays. Elle vient en effet de lancer son mouvement « Debout peuple libre » pour dit-elle venir à bout de la forfaiture installée au Gabon depuis plusieurs années. 

Engagée dans la vie politique gabonaise avec en point d’orgue son activité pendant et après l’élection présidentielle de 2016, Laurence Ndong vient de lancer depuis la France son mouvement « Debout peuple libre ». Un mouvement qui selon son appellation,  prône la liberté, indépendance et l’autonomie d’un peuple. Comme pour rappeler le principe du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.  Un droit à l’autodétermination qui est issu du droit international selon lequel chaque peuple dispose ou devrait disposer du choix libre et souverain de déterminer la forme de son régime politique. 

Un régime politique que le membre de la Campagne Internationale « Tournons La Page » combat depuis plusieurs années. C’est d’ailleurs l’histoire politique et institutionnelle marquée par des violations flagrantes de la Constitution, les atteintes aux libertés individuelles qui l’a poussée à prendre une telle trajectoire. Par cette initiative, Laurence Ndong appelle à la prise de conscience des Gabonais. « Nous avons décidé de prendre notre destin en mains et d’en finir avec la dictature. La libération du Gabon ne viendra que de l’engagement et de la détermination de son peuple. Personne ne le fera à notre place », a-t-elle déclaré. 

Pour la présidente de l’association « Veuvage-Droits-Accompagnement et Perspectives », il est important de continuer le combat engagé par certains Gabonais mais également par la diaspora gabonaise en France. Car précise-t-elle, le régime gabonais est à l’agonie. « Nous savons, que cette dictature qui est presque aussi vieille que l’indépendance illusoire de notre pays, ne tombera qu’à la faveur d’un rapport de forces venant du peuple Gabonais, nous allons l’organiser et le lui opposer au Gabon et partout dans le monde », a-t-elle indiqué. 

Pour le leader du Collectif « Tournons la page », la situation actuelle du Gabon ne permet aucun essor qu’il soit politique ou économique du pays. Raison pour laquelle il faut prendre le taureau par les cornes et aller chercher seuls cette indépendance. « Nous avons l’obligation de faire de notre indépendance, une réalité, nous avons le devoir absolu de faire de notre liberté une fatalité. C’est à partir de notre indépendance et de notre liberté acquise par le sacrifice des enfants du Gabon face à la tyrannie et aux forces obscures que nous donnerons à notre pays sa dignité et son rayonnement au service de son développement et du bien-être de tous les Gabonais », a-t-elle martelé. 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Pharel Boukikahttp://gabonmediatime.com/
Titulaire d'une Licence en Communication, d'une Licence en Economie et Gestion et d'un Master en droit Privé, mon appétence pour le journalisme est mise en exergue au quotidien à travers mes analyses sur Gabon Media Time dont je suis le Rédacteur en Chef.
Street 103 Gabon Gmt