Gabon: de nouvelles fiches de contravention pour lutter contre le racket

Préfecture de Police de Libreville © GabonReview

Pour lutter de manière plus efficiente ou du moins, pour ralentir le phénomène de racket qui n’a de cesse d’entacher la réputation des hommes en uniformes, en charge du contrôle routier dans la capitale Gabonaise particulièrement, la préfecture de police de Libreville vient de rendre public, de nouvelles fiches de contravention destinées à régulariser les contrôles sur la voie publique.

La préfecture de police a annoncé à travers un communiqué que dorénavant, à chaque contrôle routier des forces de l’ordre, ces derniers sont tenues d’avoir en leur possession les nouvelles fiches de contraventions, identifiable selon l’unité de police verbalisatrice, et qui doivent être impérativement signées et cachetées d’un timbre sec. Une mesure qui vise à mieux lutter contre le phénomène de racket dans notre ville.

 

En effet, il faut dire que depuis ces dernières années, les agents de police chargés du contrôle routier et des usagers sont passé maître dans l’art en tous genres de la corruption dite active et/ou passive. A la place de la contravention, ces derniers préfèrent généralement privilégier la négociation pour aboutir à un petit arrangement.

 

A ce niveau du problème, la préfecture de police met en garde toutes les personnes qui outrepasseront les nouvelles règles établies. «Tout contrevenant qui outrepassera cette mesure, sera passible de poursuites judiciaires pour corruption active comme le sera l’agent verbalisateur pour corruption passive conformément aux articles 144 et 146 du Code pénal gabonais»,  a-t-elle indiqué dans son communiqué.

Laissez votre commentaire