lundi,24 janvier 2022
AccueilA La UneGabon: de nouveaux outils pour une nouvelle réglementation sur la concurrence

Gabon: de nouveaux outils pour une nouvelle réglementation sur la concurrence

Ecouter cet article

Ouvert le 29 novembre et clos le 3 décembre dernier, le séminaire portant sur le  « renforcement de la concurrence et de la protection des consommateurs en Afrique centrale » a offert un peu plus de perspectives en ce qui concerne notamment l’élaboration d’une nouvelle réglementation sur la concurrence. Outre l’édification des participants sur la nécessité d’établir une législation innovante, ce séminaire a permis de renforcer les compétences de ces cadres aux principes essentiels et fondamentaux d’une politique publique de la Concurrence.

Autour de Luther Steeven Abouna Yangui, directeur général de la concurrence et de la consommation (DGCC) et Jean Taty Mavoungou, directeur de cabinet du ministre de l’Économie, les participants à cette troisième phase du séminaire de vulgarisation et de formation sur les nouveaux textes réglementaires, ont cette fois pu cerner les enjeux liés à la mise en place « d’une politique nationale en matière de concurrence ». Il faut dire que les enjeux sont énormes.

En effet, outre la nécessité de s’arrimer à un marché de plus en plus hétéroclite tout en stimulant « l’esprit d’entreprise et la productivité en poussant les entreprises à se surpasser » comme l’a rappelé le DGCC en marge de ce séminaire, il était question pour les parties prenantes d’être mieux édifiées sur la « nécessité d’établir une législation innovante et une politique nationale de la concurrence ». Une politique qui ne saurait être implémentée qu’en renforçant les compétences des cadres « aux principes essentiels et fondamentaux d’une politique publique de la Concurrence ».

Avec en ligne de mire « la perspective de la mise en place d’une nouvelle loi de régulation de la concurrence (…) permettant aux participants de détenir désormais des outils plus affutés leur permettant de mener à bien ce projet d’envergure nationale » comme l’a pour sa part souligné Jean Taty Mavoungou, cette troisième phase du séminaire de vulgarisation et de formation sur les nouveaux textes réglementaires, aura donc eu le mérite de tisser la toile de nouvelles ambitions en termes de concurrence et de consommation.

Adressée aux cadres de l’Administration publique et du secteur privé, des associations des consommateurs, du Barreau du Gabon, de l’ordre des notaires, de la chambre de commerce, du tribunal du commerce et des Agences de régulation sectorielles pour la maîtrise du manuel de la CNUCED, ce nouveau séminaire aura donc permis d’offrir aux participants la possibilité d’appliquer, d’utiliser et de contrôler les réformes dans le domaine de la concurrence, en se fondant sur la législation en vigueur  de la concurrence.

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Enami Shop