lundi,12 avril 2021
AccueilA La UneGabon: CPG, Banque mondiale et SFI veulent voir éclore des «champions nationaux»

Gabon: CPG, Banque mondiale et SFI veulent voir éclore des «champions nationaux»

Réunis autour d’une même table ce vendredi 26 mars 2021, le Bureau Exécutif de la Confédération patronale gabonaise (CPG), la représentation de la Banque mondiale au Gabon et une délégation de la Société Financière Internationale (SFI), ont examiné les possibilités d’un partenariat au profit des PME/PMI. Visant le développement et l’éclosion de « champions nationaux », cette possible collaboration pourrait accélérer le développement de nouvelles chaînes de valeurs industrielles.

Dans la poursuite de son ambition de développer l’entrepreneuriat dans les économies émergentes, la Société financière internationale (IFC), principale institution de développement axée sur le secteur privé dans ces pays, entend faire éclore « des champions nationaux ». Comme en témoigne la réunion stratégique de ce vendredi aux côtés notamment de la Banque mondiale et le Bureau Exécutif de la Confédération patronale gabonaise (CPG), l’institution qui a injecté pas moins de 4,6 milliards de dollars en 2019/2020 au profit des entreprises d’Afrique subsaharienne, a donc ciblé le Gabon.

En effet, reçu par Alain Ba Oumar, Président de la CPG, le Directeur Régional de la SFI (Afrique de l’Ouest et du Centre) Aliou Maïga, qu’accompagnait Alice Ouedraogo, Représentante Résidente de la Banque Mondiale, en a profité pour évoquer la stratégie de promotion des PME/PMI. Une stratégie portée au niveau national aussi bien par le patronat, que par les institutions partenaires qui entendent miser sur le développement de nouvelles chaînes de valeurs. 

Partenaire privilégié de ce type d’initiatives puisque regroupant en son sein plus de 65% du PIB du secteur privé, la CPG qui se veut « une force de proposition pour l’amélioration du climat des affaires au Gabon et un acteur clé des réformes du secteur économique et du secteur privé », s’est donc fondu dans cet objectif de développer des « champions nationaux ». Une volonté qui devrait passer par la formulation de solutions adaptées pour encourager une meilleure structuration de la sous traitance entre Grandes et petites entreprises à fort potentiel.

Désireuses pour leur part, d’encourager l’éclosion des PMEs/PMIs sur le territoire gabonais, la SFI et la Banque mondiale qui disposent à la fois des capacités de financements et des compétences d’encadrement technique, entendent donc peaufiner ce cadre qui devrait aboutir à un partenariat stratégique et ainsi ouvrir la voie au développement de nouvelles chaînes de valeur. Dans un contexte de crise qui nécessite des changements de paradigme, ce type d’initiatives devraient par ailleurs, permettre de renforcer un peu plus la volonté d’inclusion financière. Une volonté néanmoins, encore freinée par les pesanteurs administratives.

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Bestheinfusion