Gabon : Conseil d’administration de l’Anfpp sous le signe des réformes

Gabon Gabonmediatime Anfpp Gabon
Une vue du Conseil d'administration © D.R.

Dans la droite ligne des recommandations émises lors de l’atelier sur le Programme d’investissement de la Formation Professionnelle et l’Enseignement Technique en octobre dernier, l’Agence Nationale de Formation et de Perfectionnement Professionnels (ANFPP) a tenu son conseil d’administration ce vendredi 29 novembre 2019. Il était question, lors de cette séance, de statuer sur les orientations et le fonctionnement de ladite Agence. 


Créer par ordonnance n°48/77 28 août 1977 l’Agence nationale de formation et de perfectionnement professionnels a tenu son Conseil d’administration pour le compte de l’exercice 2019. Une rencontre placée sous le signe de la refondation de cette structure qui a pour mission d’évaluer les performances en matière de formation professionnelle.

Présidée par Claude Auge Akoulou Eyeleko, cette session avait pour objectif de faire le point des réformes souhaitées par les plus hautes autorités en tête desquelles le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba qui a fait de la formation professionnelle une priorité de sa politique. « Il est de notre devoir de donner à notre instrument commun l’Anfpp tous les atouts nécessaires afin de lui permettre de répondre pleinement et efficacement à la mission que l’Etat et les partenaires socio économiques lui ont confiée », a-t-il indiqué. 

Il faut souligner qu’en matière de formation professionnelle les défis sont majeurs. Il s’agit entre autres de l’amélioration de l’offre nationale de formation, notamment dans les secteurs à haute intensité de main d’œuvre, l’augmentation des capacités d’accueil dans les centres de formation et de perfectionnement professionnels, la modernisation des plateaux techniques adaptée aux normes internationales, ainsi que la révision des curricula afin de garantir la qualité de la formation et de favoriser davantage l’adéquation formation/emploi. 

Laissez votre commentaire