lundi,25 octobre 2021
AccueilDerniers articlesGabon: condamné à 15 ans de prison et 100 milliards d’amende pour...

Gabon: condamné à 15 ans de prison et 100 milliards d’amende pour trafic d’or

Ecouter cet article

Paulette Okome Nguema, ressortissante camerounaise, a comparu devant la Cour criminelle spécialisée de Libreville le lundi 07 juin 2021 pour trafic illégal d’or. Au terme des débats, l’accusée a été reconnue coupable et condamnée à 15 ans de réclusion criminelle et à verser à l’Etat gabonais la somme de 100 milliards.

Selon le site GabonActu, les faits se seraient déroulés durant l’année 2019 dans le campement de Meba à Mitzic. Ce jour-là, Okome Nguema est arrêtée avec d’autres orpailleurs qui exploitent illégalement le minerai en l’extrayant chaque jour de nombreuses quantités. Une opération réalisée avec la complicité des populations locales mais également de certaines autorités, selon un récent rapport de l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN).

Déployée dans les différents sites d’exploitation sauvage d’or identifiés, l’armée va procéder à des interpellations afin de restaurer l’autorité de l’État. A la barre, Paulette Okome Nguema et deux autres ressortissants camerounais vont reconnaître les faits qui leur sont reprochés. Au terme des débats contradictoires, les trois accusés seront reconnus coupables et condamnés à 15 ans de réclusion criminelle et à verser à l’Etat gabonais la somme de 100 milliards pour Paulette Okome et 10 ans de réclusion criminelle et de 5 millions d’amende pour les deux autres accusés.

Selon l’Agence nationale des parcs nationaux(ANPN), la majorité des exploitants illégaux d’or au Gabon sont des ressortissants étrangers dont la plupart, sinon tous, ne disposent pas de titres de séjour. L’Agence ne doute pas que certains aient reçu le soutien des nationaux et même de certains responsables administratifs pour leur permettre d’opérer.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Enami Shop