mardi,26 janvier 2021
Accueil A La Une Gabon: communication et mécanisme d’attribution de bourses au centre du plan d’action...

Gabon: communication et mécanisme d’attribution de bourses au centre du plan d’action de l’ANBG pour 2021

Ce mardi 29 décembre 2020, l’Immeuble Serena sis au 104 Rue Gustave Anguile, a servi de cadre au Conseil d’administration de l’Agence nationale des bourses du Gabon (ANBG) réunissant l’ensemble des institutions et administrations travaillant en synergie dans l’allocation des bourses au Gabon. Au menu de cette session l’amplification de la communication et l’amélioration des mécanismes d’accompagnement des jeunes et d’attribution des bourses. 

Longtemps pointé du doigt pour sa gestion pour le moins discutable des bourses, l’Agence nationale des bourses du Gabon (ANBG) entend amplifier sa communication dans le cadre de son plan d’action de l’exercice 2021. C’est du moins ce qui ressort de son conseil d’administration tenu ce mardi 29 décembre 2020, en présence de son nouveau président Amissa Briana Bongo Ondimba épouse Ambouroue Rogombé et de sa directrice générale Sandra Flore Mambari Pinze. 

Ainsi, ce conseil d’administration a permis entre autres d’examiner le plan d’exécution de l’exercice 2021 et de communiquer sur le rapport à mi-parcours des travaux de la Commission technique sessions 2019-2020 et 2020-2021 mais aussi de faire le point de l’état d’avancement du projet eBourse. « Pour améliorer le service nous avons une piste, c’est la plateforme eBourse qui est en cours de développement. Sans cette solution, en temps de pandémie, personne n’aurait eu la possibilité de faire une demande en ligne. Nous allons poursuivre ce projet pour le rendre performant et faire des économies en temps et en heure », a expliqué la directrice générale de l’ANBG. 

Une amélioration du service d’attribution de bourses qui selon la directrice générale passe par une communication plus efficace. « Il y a une nécessité d’amplifier la communication, les non-dits nous conduisent à des dérapages. Il va donc falloir que l’ANBG communique régulièrement à l’endroit des apprenants, les intéresse à tout ce qui se fait à l’agence et notamment trouver un mécanisme pour pouvoir traduire toute cette réglementation institutionnelle en quelque chose de digeste pour eux pour qu’ils aient l’information en temps et en heure », a indiqué Sandra Flore Mambari Pinze.

Laissez votre commentaire

Bestheinfusion