Gabon: Comilog va investir plus de 394 milliards de Fcfa sur les 5 prochaines années

Léod Paul Batolo ADG de Comilog et Christel Bories PDG d'Eramet à Moanda © D.R

Après avoir souligné l’impact du projet Comilog 2020, le groupe Eramet compte aller encore plus loin dans son ambition. Ainsi, au cours d’une rencontre ce lundi 25 février, Bruno Faour nouveau représentant du groupe minier, a souligné les nombreux projets que l’entité mère de la Comilog compte mener à bien au Gabon, le tout pour un montant colossal de 600 millions d’euros.



C’est ce qui ressort du point de presse fait ce lundi 25 février par Bruno Faour nouveau représentant du groupe Eramet. Entre « l’ouverture d’une nouvelle mine, la construction d’une nouvelle laverie et un renforcement logistique », la multinationale française compte multiplier ses investissements dans le pays.

En effet, ayant pris l’engagement « de mieux maîtriser les risques liés à son activité », et en harmonie avec sa politique d’investissements, le groupe compte mobiliser pas moins de 600 millions d’euros (394 milliards de Fcfa) sur les cinq prochaines années. Cet investissement devrait permettre au groupe de s’inscrire pleinement dans le processus de développement de ce secteur d’activités.

Indiquant que « l’année 2019 sera une année particulièrement importante pour le Groupe Eramet au Gabon », le nouveau représentant général a souligné le fait que « les conseils d’administration d’Eramet et Comilog devront se prononcer sur le lancement du projet de développement de Comilog ».

Par ailleurs, souhaitant mettre en relief son ambition et les principes de Responsabilité sociétale et environnementale (RSE), le groupe souhaite mener à bien des « projets de développement dans le respect des règles de sécurité les plus strictes et dans le respect du souhait légitime des populations d’un retour positif, tant en matière environnementale que sociétale » a conclu Bruno Faour.

Laissez votre commentaire