mercredi,19 janvier 2022
AccueilA La UneGabon: clôture du séminaire de la DGCC orienté sur le manuel de...

Gabon: clôture du séminaire de la DGCC orienté sur le manuel de la Cnuced

Ecouter cet article

Débutée ce lundi 13 décembre 2021, la sixième phase des séminaires de vulgarisation et de formation sur les nouveaux textes réglementaires en matière de concurrence et de consommation a été cloôturé ce mercredi 15 décembre par la ministre de l’Economie et de la relance, Nicole Janine Lydie Roboty, en présence du ministre en charge du Commerce Hugues Mbadinga Madiya. Orienté sur le manuel de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced) relatif à l’analyse économique et à la politique de la concurrence, ce séminaire a notamment permis aux participants de mieux appréhender les enjeux liés à une politique de concurrence efficace.

Organisé quelques jours à peine après la fin de la cinquième phase des séminaires de vulgarisation et de formation sur les nouveaux textes réglementaires en matière de concurrence et de consommation, le séminaire orienté sur le manuel de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced) relatif à l’analyse économique et à la politique de la concurrence, a été bouclé ce mercredi, en présence de Nicole Janine Lydie Roboty, Ministre de l’Economie et de la Relance, qui a lors de sa prise de parole souhaité que « la Commission de la Cemac pérenise ces séminaires de vulgarisation et qu’ils s’étendent à tous les domaines dans lesquels nous avons pris des directives et qui doivent être partagés dans notre espace communautaire ».

Avec en toile de fond les notions de concurrence et de protection du consommateur, la dernière session des séminaires de vulgarisation et de formation sur les nouveaux textes réglementaires en matière de concurrence et de consommation a permis aux participants de mieux appréhender les enjeux liés à une politique de concurrence efficace. En effet, visant entre autres à  « s’approprier les fondamentaux de l’économie de marché afin de mieux assurer leur transposition dans les textes à venir qui vont régir la concurrence et la consommation dans notre pays », comme évoqué par Jean Taty Mavoungou, directeur de cabinet du ministre de l’Economie Nicole Janine Lydie Roboty en ouverture des débats, ce nouveau séminaire aura permis aux experts de confondre les règles édictées par la Cnuced, à celles appliquées en zone CEMAC et pour le cas du Gabon, aux règles appliquées au niveau national. Le tout avec pour objectif de faire converger les différentes réglementations en vigueur.

Axé aussi bien sur les principes directeurs des Nations Unies pour la Protection des consommateurs, le droit communautaire de la consommation, mais également l’implication des organismes de protection et autres associations des consommateurs en ce qui concerne l’information et l’éducation de ces derniers, ce séminaire aura donc été l’occasion pour les parties prenantes de mesurer la nécessité de doter le Gabon « d’une politique nationale en matière de protection du consommateur » comme l’a rappelé Maître Jacques Megam en clôture des débats.

Point contact « des politiques et réglementations en matière de concurrence et de consommation à travers le Système des Nations Unies » comme l’a rappelé Teresa Mereira sa représentante, la Cnuced a donc tenu à accompagner le Gabon dans cette démarche visant à la fois à harmoniser sa politique nationale à celle de la CEMAC, mais également à la moderniser. Une modernisation qui devrait à terme, permettre le développement d’une réelle économie de marché qui tienne compte, notamment, des aspirations réelles des consommateurs.

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Enami Shop