Gabon: classement des institutions en fonction de leurs budgets

Presidence de la République © D.R

Évalué à près de 42 milliards de Fcfa pour l’exercice 2019, la masse salariale indexée aux 4235 agents des autorités autonomes et institutions, n’obéit pas vraiment aux règles d’austérité édictées par le gouvernement. Du budget de la Présidence de la République, à celui de la Cour Constitutionnelle en passant par celui de la Haute autorité de la Communication, focus sur les ressources allouées à ces entités.

Alors que le gouvernement doit faire face à une pénurie de ressources et une dette qui ne cesse d’enfler, la loi de finances 2019, soulève un certain nombre d’interrogations. Ainsi, au regard de celle ci, il apparaît que les efforts promis par le gouvernement en matière de réduction du train de vie de l’État, ne sont encore qu’une illusion.

1er : La Présidence, la Primature et l’Assemblée nationale, plus de 26 milliards de francs CFA

Avec plus de de 12,5 milliards de Fcfa de budget pour l’exercice 2019, la Présidence de la République et ses 1364 agents, demeure l’entité autonome la mieux pourvue en matière d’allocations budgétaires et ce malgré une légère baisse de ses effectifs en 2018. Un peu plus loin, la Primature et ses 8,1 milliards de Fcfa pour 938 agents, et l’Assemblée nationale 5,3 milliards de Fcfa pour 491 agents, complètent cet onéreux podium, pour un total de plus de 26 milliards de Fcfa.

2ème: Cour des Comptes, Sénat et Cour de Cassation héritent de plus de 11 milliards de francs CFA pour 972 agents

Loin de l’austérité prônée par le gouvernement, l’argent continue de couler à flots. Ainsi, la Cour des comptes 3,8 milliards de Fcfa pour 352 agents, le Sénat 3,7 milliards de Fcfa pour 345 personnes et la Cour de Cassation 3,4 milliards de Fcfa pour 275 agents, apparaissent en 4ème, 5ème et 6ème positions.

3ème: Cour Constitutionnelle et la HAC, 2,2 milliards de francs CFA

Instance dont le pouvoir n’est plus à démontrer, la Cour Constitutionnelle « CC », bénéficie également d’un budget annuel conséquent avec plus de 1,3 milliard de Fcfa pour à peine 105 agents. Pour sa part, la HAC, qui récemment a rencontré le ministre du budget (NDLR), bénéficie de près de 970 millions de Fcfa de budget.

4ème: Le Conseil Économique, Social et Environnemental, la Commission de Lutte contre l’Enrichissement Illicite et le Conseil Gabonais des Élections, 1,8 milliard de francs CFA

Pour fermer la marche des institutions à plus d’un milliard de budget annuel cumulé, on appelle le Conseil Économique, Social et Environnemental, qui avec 814,8 millions de Fcfa pour 108 agents, vient en neuvième position de notre classement. La Commission Nationale de Lutte contre l’Enrichissement Illicite avec 668,8 millions de Fcfa pour 47 agents ferme ce top 10, suivie du CGC et ses 326,8 millions  de Fcfa pour 37 agents.

5ème :  Conseil d’Etat, Médiature de la République 5 autres institutions, 1 milliard francs CFA

En dehors de ces 11 entités qui regroupent 98% du Budget alloué et du personnel affecté, plusieurs autres se partagent les 2% restants. Ainsi, le Conseil de la Démocratie (220,9 millions), le  Conseil d’Etat (168,1 millions), la Commission de Protection des Données à Caractère Personnel (147 millions), l’Agence de Sureté et de Sécurité Nucléaire ( 120,2 millions), l’Agence des Investigations Financières (35 millions), le Médiateur de la République (10,9) et la Commission de Droits de l’Homme (8,2), bouclent ce classement.

Laissez votre commentaire