Gabon: Cinq prétendants à la présidence de la Fegafoot

Les cinq candidats à la présidence de la Fegafoot © GMT

La liste des cinq postulants a été dévoilée cet après-midi par la Commission électorale de l’élection du bureau exécutif de la Fegafoot. Il s’agit de Bosco Alaba-Fall, Blanchard Paterne Andoume, Placide Xavier Bourdette, Jérôme Efong Nzolo et de  Pierre Alain Mounguengui, candidat à sa propre succession.

A douze jours de l’élection du futur président de la Fédération de gabonaise de football (Football), la Commission électorale présidée par Stéphane Mendene, a rendu public la liste officielle des différents postulants de cette élection qui aura lieu le 31 mars à Lambaréné. L’annonce a été faite ce mardi 20 mars au siège fédéral à Owendo, à la faveur d’un point-presse.

Après examen et délibération sous réserve du règlement de la caution qui sera fixée par la Commission électorale, les candidatures de Bosco Alaba-Fall, Blanchard Paterne Andoume, Placide Xavier Bourdette, Jérôme Efong Nzolo et celle du président sortant Pierre Alain Mounguengui ont été retenues par la Commission électorale,  élue le 10 mars dernier lors du 57e Congrès extraordinaire de la Fegafoot.

Si les listes des colistiers de Pierre Alain Mounguengui, Bosco Alaba-Fall et Jérôme Efong Nzolo ne présentent aucun problème, celles de Blanchard Paterne Andoume et Placide Xavier Bourdette comportent quelques manquements. Selon la Commission électorale décriée par certains candidats, les dossiers  d’Henri Nsi Obame, colistier du candidat Blanchard Paterne Andoume de Gisèle Okome Ebanega et celui de Brice Mbika Ndjambou colistiers de Placide Xavier Bourdette n’ont pas été retenus.

En sa qualité de premier responsable de la Commission citée plus haut, Stéphane Mendene s’est exprimé  les raisons du rejet de ces dossiers. «Ces trois dossiers ont été rejetés pour diverses raisons: absence de pièces identités ou absence de dossier physique  au niveau de la commission électorale. Nous n’avons pas eu d’autre choix que de les rejeter en application du Code électoral et des statuts de la Fegafoot », a-t-il expliqué.

Conformément à l’article 3 du Code électoral et par application du calendrier électoral, Gisèle Okome Ebanega et Brice Mbika Ndjambou disposent, à compter de ce jour, d’un délai deux jours pour saisir la Commission de recours de la Fegafoot.  

Toutefois, Stéphane Mendene a précisé que les dossiers des colistiers rejetés ne peuvent compromettre les candidatures de leur tête de liste  «Un dossier de candidature peut être rejeté si trois de ses colistiers se sont retirés», a-t- indiqué.

Laissez votre commentaire