Gabon: Chris Silva Obame signe au Miami Heat en NBA

C’est un petit évènement pour le Basket US, mais une véritable consécration pour le basket gabonais. Alors qu’il n’avait pas été retenu pour la Draft NBA 2019 qui a eu lieu le jeudi 20 juin dernier au Barclays Center de New York, le jeune et talentueux basketteur a signé au Miami Heat et discutera notamment la prochaine Summer League à Las Vegas.

Alors qu’il annonçait en fin de saison « qu’il souhaitait juste une chance de jouer en NBA », Chris Silva Obame aura finalement eu sa chance de briller sur les parquets nord américains. Non retenu pour la Draft NBA qui a eu lieu jeudi dernier et qui a consacré le phénomène de Duke Zion Williamson en premier choix, le Gabonais a été plus tard sélectionné par le Heat de Miami, où a notamment évolué un certain Lebron James.

En effet, comme annoncé par son agence IPZ qui gère notamment la carrière de l’ancien champion NBA Matt Barnes, l’ancien joueur de Caroline du Sud participera avec le Heat de Miami à la NBA Summer League. Cet évènement qui a lieu à Las vegas chaque année, et qui permet aux équipes NBA de tester des formations différentes de celles de leurs équipes de la saison régulière mélangeant recrues et joueurs de deuxième année, permettra notamment au jeune talent gabonais de s’affirmer.

Deux fois dans la sélection All-SEC, et co-défenseur de la ligue universitaire en 2018, le gamin de 22 ans qui pourrait devenir le deuxième basketteur gabonais à évoluer dans la Grande Ligue, a totalisé plus de 1 500 points, 870 rebonds et 185 blocs au cours de sa carrière universitaire. Rendant fier son entraîneur Franck Martin qui ne tarit pas d’éloges sur celui qu’il appelle «  son fils », Chris Obame porte également haut les couleurs du pays.

Avec des statistiques affolantes lors de la saison 2018-19, au cours de laquelle il a totalisé 15,2 points, 7,6 rebonds et 1,9 contre par matchs le tout à 50% de réussite à 3 points, Chris Silva Obame aura sa carte à jouer d’autant plus que le Heat est en pleine reconstruction avec le départ à la retraite de son idole Dwyane Wade.

Laissez votre commentaire