Gabon: la Chine investira 118 milliards de Fcfa dans la centrale hydroélectrique de Mitzic

© D.R

Le séjour dans l’empire du milieu du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba dans le cadre du sommet Chine-Afrique, aura été très productif aussi bien pour renforcer la coopération entre les deux pays, qu’en termes de financement de projets. Ainsi, la Chine qui finance déjà un certain nombre de projets dont le « chantier du siècle » au Gabon, va financer le projet de centrale hydroélectrique FE2 dans les prochains mois.



Dans l’optique d’améliorer la desserte en eau et en électricité sur toute l’étendue du territoire, le gouvernement gabonais avait entrepris la construction d’une centrale hydroélectrique près de Mitzic dans la province du Woleu-Ntem. Ce chantier à l’arrêt depuis 2013 faute de financement suffisant, a donc été remis au goût du jour en prélude du sommet Chine-Afrique par la société Tebian Electric Apparatus Stock Ltd (TBEA).

En effet, la centrale d’une capacité de 70 mégawatts, qui bénéficiera des investissements dans le cadre d’un partenariat public-privé entre la société d’énergie chinoise TBEA et le Fonds  gabonais d’investissement stratégique (FGIS), est un projet vital pour l’avenir du Gabon. Priorité du gouvernement, sa réalisation constituera à n’en point douter un moyen d’approvisionner pas moins de trois provinces.

A noter que l’entreprise chinoise est une des pionnières en matière d’énergies renouvelables puisqu’elle est impliquée non seulement dans l’énergie éolienne, en Chine notamment, mais aussi dans l’énergie solaire au Pakistan. Son investissement au Gabon constitue donc également une percée en Afrique subsaharienne.

Laissez votre commentaire