Gabon: le CGE reconnaît une tendance RHM-Menga

Barro Chambrier et Michel Menga © D.R

Silencieuse depuis la publication de la liste des candidats aux élections locales et législatives du 6 octobre prochain, le Centre gabonais des élections (CGE), a reconnu une tendance Menga du Rassemblement héritage et modernité (RHM). L’information a été confirmée cet après au cours du tirage au sort du passage des partis politiques sur les médias publics et privés organisé par la Haute autorité de la Communication (HAC).



Dans les enveloppes contenant les coupons des différents partis politiques reçus du Centre gabonais des élections, par la Commission d’égal accès des candidats, des partis ou groupements politiques aux médias publics et privés en période électorale, il a été découvert au moment des tirages au sort qu’il y figurait deux RHM dont un avec la précision tendance Menga.

Une découverte qui n’a pas manqué d’étonner les représentants de cette formation politique présents dans l’auditorium de la Maison de radio télévision gabonaise Georges Rawiri dans laquelle se tenait ledit tirage au sort. Pour les législatives, la tendance Menga passera le premier jour de diffusion et le RHM le 7ème jour.

Le tirage au sort organisé par la Commission d’égal accès des candidats, des partis ou groupements politiques aux médias publics et privés en période électorales a également permis de confirmer que pour les locales le Rassemblement héritage et modernité tendance Menga fera alliance avec le Rassemblement national des bûcherons et des listes indépendants tandis que le RHM original présidé par Alexandre Barro Chambrier se lance dans la course aux côtés de l’Union nationale.

Des personnalités politiques proches du RHM rencontrées dans l’auditorium de la Maison de Radio Télévision gabonaise Georges Rawiri ont confirmé qu’elles ont pris acte de cet état de fait et ont depuis plus de 48 heures 20 recours devant la Cour constitutionnelle qui devrait vider sa saisine très prochainement.

Laissez votre commentaire