vendredi,30 octobre 2020
Accueil A La Une Gabon: CF Mounana, un excellent centre de formation au service de la...

Gabon: CF Mounana, un excellent centre de formation au service de la sélection nationale

Un véritable vivier pour les Panthères du Gabon. C’est en ces termes que l’on pourrait qualifier l’apport du centre de formation de Football de Mounana. Ce club créé en 2006 et présidé de mains de maître par Hervé Patrick Opiangah a offert aux Panthères du Gabon, la sélection nationale plusieurs internationaux issus de son centre de formation. Le plus récent reste la sélection de Fahd-Richard Ndzengue Mobeti récemment appelé par Patrice Neveu en prélude du match contre le Bénin. 

Hervé Patrick Opiangah peut être fier, le pari qu’il s’était lancé en créant en 2006 le  Centre de formation de Mounana (CFM) est en train de porter ses fruits. Mieux, les efforts de cette politique fan de foot ont commencé à porter leurs fruits depuis quelques année déjà. Après avoir glané les championnat et titre nationaux, le CF Mounana dont les joueurs et les pépites sont très souvent appelés en équipe nationale. 

Les dernières convocations en date sont celles de ses trois anciens sociétaires que sont Fahd-Richard Ndzengue Mobeti (20 ans), jeune attaquant évoluant en Slovénie, de Junior Nouby Fotso (21 ans), jeune gardien de but de Cholet en France et Bongo Mbourou (24 ans) milieu de terrain de Maritzburg United en Afrique du Sud. Ces jeunes footballeurs aujourd’hui expatriés et appelés par Patrice Neveu pour affronter le Bénin sont tous issus du Centre de formation de Mounana (CFM). 

Un honneur pour Hervé Patrick Opiangah qui a toujours souhaité apporter sa pierre à l’édification du football gabonais. « Avec la convocation de nos deux anciens joueurs, issus de notre centre de formation, c’est le CF Mounana qui est honoré. Je dirais même que c’est une forme de reconnaissance du travail abattu depuis 2006. C’est le couronnement d’un processus qui porte aujourd’hui ses fruits », a-t-il indiqué dans les colonnes de L’Union

Hervé Patrick Opiangah qui depuis plusieurs années s’investit dans le développement du football gabonais se souvient encore des débuts de ses deux jeunes prodiges qu’il a accueilli et élevé comme ses propres fils. Plongé dans ses souvenirs, l’homme relate. « Fahd est arrivé au centre à l’âge de 9 ans. C’était un petit bout de chou. Nouby, à 10 ans. J’ai pris soin d’eux comme mes fils. Ils étaient transportés, nourris, logés, soignés, inscrits à l’école. Nous n’avons pas lésiné sur les moyens pour leur assurer une formation de qualité. Et aujourd’hui, je suis fier du chemin parcouru » a-t-il rappelé. 

Pour celui qui est affectueusement appelé HPO, les dirigeants des clubs ont l’obligation pour les jeunes qu’ils encadrent et surtout pour la patrie, de mettre des moyens dans la formation de ces derniers afin que le Gabon puisse présenter des talents susceptibles de porter le maillot des Panthères du Gabon et de le défendre valablement.  « Nous, dirigeants, avons l’obligation de donner un sens à la vie de nos jeunes. De leur donner de l’espoir. Et c’est ce que nous avons fait et sommes en train de faire. Nous n’avons pas calculé l’argent englouti dans la formation de nos enfants. Nous l’avons fait par amour de nos jeunes et de notre pays », a-t-il souligné. 

A noter qu’excepté Fahd-Richard Ndzengue Mobeti, Bongo Mbourou et Junior Nouby Fotso, le CF Mounana a déjà fourni à la sélection quelques cadres des Panthères actuels. On citera entre autres, Guelor Kanga, le roc Aaron Appindangoye et Louis Ameka Autchanga ou encore le controversé Aaron Boupendza. 



Laissez votre commentaire

Pharel Boukikahttp://gabonmediatime.com/
Titulaire d'une Licence en Communication, d'une Licence en Economie et Gestion et d'un Master en droit Privé, mon appétence pour le journalisme est mise en exergue au quotidien à travers mes analyses sur Gabon Media Time dont je suis le Rédacteur en Chef.
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion