vendredi,2 octobre 2020
Accueil A La Une Gabon: ces levées de Check-point qui présagent de la fin du couvre-feu

Gabon: ces levées de Check-point qui présagent de la fin du couvre-feu

C’est par le biais d’un message émanant du commandant en Chef de la Gendarmerie que la décision de retirer certains Check-point érigés dans le cadre de la mission Hippocrate a été annoncée. A cet effet, plusieurs artères du Grand Libreville verront les barrages mis en place depuis plus de 6 mois levés. Une décision qui laisse penser qu’il est très probable que certaines mesures gouvernementales soient levées en tête desquelles le couvre-feu. 

C’est un message avec objet « Réarticulation des check-point », n°00000562/2/TDDU du 10 septembre 2020 parvenu à la rédaction de Gabon Media Time que le général de Brigade Yves Barassouaga a réorganisé la couverture de la capitale en unités de gendarmerie en demandant le retrait de plusieurs Check-point dans le « Grand Libreville ». 

Si  Yves Barassouaga précise dans le message envoyé à toutes les unités de Libreville, Owendo, Akanda et Ntoum que l’opération Hippocrate se poursuit, il annonce que plusieurs Checkpoint seront levés. il s’agit entre autres selon le message de « la levée des Checkpoint du Lycée d’Etat de l’Estuaire, du Carrefour ENSET, de l’Hôpital militaire du PK9, du Carrefour André, du Rond point pavé Mindoumbé, du carrefour Labouba, de la station total de la Setrag, du PK 20 et de la Seeg Axe Donguila », a-t-on pu lire. 

Un retrait des unités en faction sur ces Checkpoint qui fait  présumer de l’allègement des mesures restrictives prises depuis plusieurs mois pour lutter contre la covid-19 présente au Gabon depuis mars 2020. Un nouveau redéploiement des unités dont le nombre est revu à la baisse. Ce qui coïncide avec la tendance baissière manifeste et évidente des cas positifs au coronavirus.   

Les résultats de la dernière surveillance sont encore plus éloquents, seulement 5 personnes hospitalisées et une première depuis mars, aucun patient admis en réanimation. Des contaminations journalières oscillant entre 5 et 7 cas qui montrent clairement qu’il est temps, pour les autorités gabonaises de lever les mesures telles que le couvre feu et à terme le confinement. 

Le général Brice Yves Barrassouga, commandant en Chef de la Gendarmerie nationale, vient peut-être d’entamer à sa façon, le déconfinement du Grand Libreville. Aux autorités politiques de prendre de relais et de rendre le déconfinement enfin effectif.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Pharel Boukikahttp://gabonmediatime.com/
Titulaire d'une Licence en Communication, d'une Licence en Economie et Gestion et d'un Master en droit Privé, mon appétence pour le journalisme est mise en exergue au quotidien à travers mes analyses sur Gabon Media Time dont je suis le Rédacteur en Chef.
Street 103 Gabon Gmt

padding-top : 20px;