Gabon: Célébration de la journée internationale de la démocratie

© D.R

Le 15 septembre dernier, dans le cadre de la journée internationale de la démocratie, dont le thème était « La gouvernance démocratique au Gabon : pratiques, enjeux et perspectives », le mouvement citoyen pour la bonne gouvernance (MCB2G) et le Réseau Panafricain des Jeunes pour la Culture de la Paix (Payncop) ont organisé une série d’activitées à l’American corner sis à gros bouquet.



Au menu de cet événement lequel se tient à la veille du double scrutin du 6 octobre, les activités sur la protection de la démocratie étaient au coeur des débats. A ce propos, la coordinatrice générale adjointe du MCB2G, Joannie Mahinou a rappelé lors de son discours circonstanciel, l’obligation d’une mobilisation citoyenne pour la démocratie qui « paraît actuellement plus vulnérable qu’elle ne l’a été depuis des décennies. Ce constat nous interpelle tous. Gouvernement, partenaires au développement, société civile et citoyens, chacun doit jouer sa partition ».   

Les activités préparées pour l’occasion qui suivaient cette logique ont été principalement, le film « regards citoyens » dont le scénario invite les citoyens de toutes villes confondues à expliquer  leurs problématiques. Dans le même sens, le chargé des affaires juridiques du MCB2G, Gildas Nso Mba a présenté «le guide du citoyen de la démocratie » comme « un outil indispensable pour tout citoyen qui s’inscrit dans l’exercice de la citoyenneté ».

Enfin, lors de la conférencedébat sur la thématique « la gouvernance démocratique au Gabon», l’universitaire Anaclet Ngoua a appelé à une libéralisation de la presse dont la perfusion financière établie par l’Etat asphyxie l’objectivisme des médias en faveur d’une propagande des autorités en place.

Laissez votre commentaire