vendredi,21 janvier 2022
AccueilA La UneGabon: budget 2022 et Code des investissements au menu du conseil d’administration...

Gabon: budget 2022 et Code des investissements au menu du conseil d’administration de l’ANPI

Ecouter cet article

Réunis ce mercredi 22 décembre au siège du guichet unique pour un nouveau conseil d’administration, les administrateurs de l’Agence nationale de la promotion des investissements (ANPI) en ont profité pour évaluer le rapport d’activités de l’année 2021 et le projet de budget 2022. Autour d’Aimé-Popa Nzoutsi Mouyama, président du conseil, et Ghislain Moandza Mboma, directeur général, ces derniers ont ainsi fixé le cap de l’agence avec en ligne de mire, le Plan d’accélération de la transformation (PAT), qui devrait à moyen terme permettre de renforcer la stratégie de substitution des importations.

A quelques jours de la clôture de l’année budgétaire, les administrateurs de l’Agence nationale de la promotion des investissements (ANPI) se sont réunis pour le traditionnel conseil d’administration. Autour d’Aimé-Popa Nzoutsi Mouyama, président du conseil, et Ghislain Moandza Mboma, directeur général de l’Agence, ces derniers ont évoqué les questions relatives à la clôture des comptes de l’exercice 2020, celle de l’exercice 2021 et surtout le projet de budget 2022 qui devrait se situer autour de 3 milliards de FCFA du fait notamment de la Covid.

En effet, toujours aussi présente en dépit des nombreuses mesures visant à ralentir sa progression, la pandémie aura grandement affecté les possibilités de  l’agence, même si celle-ci a maintenu la continuité et la disponibilité du service public de formalisation des entreprises à travers le Guichet numérique de l’investissement. Une situation qui n’a donc pas enrayé la conduite globale des activités de cette agence, placée au cœur du Plan d’accélération de la transformation (PAT) notamment dans son volet promotion des investissements privés. 

Insistant par ailleurs sur la réforme juridique actuelle qui devrait conduire à l’élaboration et l’adoption d’un code des investissements en République gabonaise, le conseil s’est félicité des avancées réalisées en ce sens. Avancées également visibles en ce qui concerne la mise en œuvre de la stratégie de substitution des importations, qui a déjà permis l’installation d’Agri Fund For Africa (AFA), dont les premières productions de tomates, pastèques et patates douces sont attendues pour mars 2022. 

A noter que les administrateurs de l’agence dont le Fonds gabonais d’investissements stratégiques (FGIS), se sont réjouis des résultats obtenus dans le cadre du volet promotion des investissements avec notamment la signature il y a quelques mois d’un mémorandum avec le Conseil d’Affaires Russie-Afrique visant à créer une plateforme d’échanges entre opérateurs russes et gabonais. Toute chose qui devrait à terme déboucher sur l’intensification des investissements de la Mère Patrie en République gabonaise.

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Enami Shop