dimanche,24 octobre 2021
AccueilDerniers articlesGabon: Bounda Balonzi insatisfait de l’avancement des travaux du réseau routier dans...

Gabon: Bounda Balonzi insatisfait de l’avancement des travaux du réseau routier dans l’Ogooué-Ivindo

Ecouter cet article

Inscrits dans les projets prioritaires pour la période 2020-2023 du gouvernement gabonais, les travaux d’aménagement du réseau routier dans la province de l’Ogooué-Ivindo ne rencontrent pas toujours l’assentiment du ministre des Travaux publics et des Infrastructures, Léon Armel Bonda Balonzi. Ce jeudi 23 septembre 2021, ce dernier a exprimé son insatisfaction par rapport auxdits travaux, rapporte l’Agence gabonaise de Presse (AGP).

Déçu. C’est le mot qui pourrait décrire l’état du ministre Léon Armel Bonda Balonzi lors de sa mission d’inspection du niveau d’avancement des travaux du réseau routier dans la province de l’Ogooué-Ivindo. « En termes de constat, nous ne sommes pas du tout satisfaits de ce que nous avons vu de façon générale. Puisque les entreprises sont non seulement en retard et d’autres n’ont pas vraiment travaillé comme nous l’attendions », a indiqué le membre du gouvernement à l’AGP. 

Face à la lenteur observée sur ce chantier routier dans les départements de la Zadié et de l’Ivindo, le ministre des Travaux publics et des Infrastructures a décidé de sévir. « Nous allons donc à ce sujet rendre compte au Chef du gouvernement et prendre des mesures qui s’imposent pour que nous puissions améliorer ce que nous avons vu sur le réseau routier de l’Ogooué-Ivindo », a-t-il promis. 

Longtemps taxé par les médias comme « maître dans les effets d’annonce », Bonda Balonzi veut aujourd’hui prendre les choses en main pour répondre à la problématique de la dégradation du réseau routier au Gabon. Interrogé sur la reprise des travaux de l’axe Ovan-Makokou après plusieurs années à l’arrêt, le ministre des Travaux publics a laissé entendre que ce chantier fait partie des projets prioritaires à reprendre. « Aujourd’hui, nous avons signé avec une entreprise un accord de reprise. Nous sommes en train de tout mettre en œuvre pour que ce chantier important pour le chef de l’État puisse reprendre et cette fois-ci aller à terme », a-t-il dit. 

Laissez votre commentaire

Enami Shop